Entièrement renouvelée, la Toyota Yaris hybride va devoir composer en 2020 avec le retour de la Honda Jazz hybride et l’arrivée de la Renault Clio E-Tech. Sur le papier, laquelle est la meilleure ? Voici notre comparatif avant un futur essai.

Alors qu’il faudra patienter encore plusieurs années avant de voir débarquer une rivale électrique des ZOE et e-208 chez Toyota,  le constructeur japonais continue de miser à plein régime sur l’hybride. Outre l’arrivée des nouvelles Corolla, Camry ou RAV4, la Yaris poursuit son aventure. Présentée en octobre dernier, la nouvelle Yaris hybride promet de très nombreuses évolutions. Elle ne sera toutefois plus seule sur son segment. Après plusieurs années d’absence, Honda a annoncé le retour de la Jazz Hybride en Europe. Concurrent plus sérieux, Renault dégaine une version inédite de sa citadine, la Clio E-Tech. L’expérimentée Yaris pourra-t-elle lutter face à cette nouvelle concurrence ?

Des Japonaises proches, une française en puissance

Avec la nouvelle mouture de sa Yaris, Toyota a choisi un nouveau 3 cylindres essence 1,5 litre de 91 chevaux/120 Nm, couplé à un bloc électrique de 59 kW (80 ch) et 141 Nm. Le tout permet de dégager 116 chevaux, soit 16 de plus que l’ancienne génération.

Chez Honda, la motorisation est classique. Un 4 cylindres essence 1,5 litre 98 ch/127 Nm est associé à deux moteurs électriques. L’un d’eux anime les roues, quand l’autre sert de générateur pour les batteries. En tout, la Jazz hybride est la moins puissante avec ses 109 chevaux et 253 Nm de couple.

Renault a choisi la puissance. Avec son 4 cylindres 1,6 litre et deux moteurs électriques à l’appui, la Clio E-Tech offre 140 chevaux. Le Losange a aussi misé sur une boîte automatique à crabots, sans embrayage, conséquence de l’expertise acquise en F1. Un choix réalisé au détriment de l’efficience.

-> Victoire Renault, pour ses performances attendues supérieures.

La Yaris palme d’or de l’efficience

La Clio hybride revendique 4 litres aux 100 kilomètres de carburant, pour 100 g/km de CO2. C’est beaucoup pour une citadine, mais peu par rapport à la puissance délivrée. Comparé à son homologue essence, c’est 30% de moins, et légèrement moins que le diesel, carburant moins adapté à la ville.

Chez Toyota, l’expérience et le choix d’une 3 cylindres permet à la nouvelle Yaris hybride de proposer 3,5 litres aux 100 km et seulement 85 g/km de CO2. La Japonaise est loin devant la française mais avec des performances de conduite probablement inférieures. Mais là n’est pas le crédo de la petite nippone qui préfère penser à la facture énergétique finale de son propriétaire.

Renault CLio E-Tech hybride Salon Bruxelles 2020

Malgré une puissance moindre, la nouvelle Honda Jazz hybride revendique 4,5 l/100 km en cycle WLTP et atteint les 102 g/km. Un écart que la japonaise tente de compenser par sa modularité et son espace intérieur.

ModèleMoteur
PuissanceConsommation
Renault Clio E-Tech4 cyl. 1.6 + 2 électriques140 ch4,0 l/100 km
Toyota Yaris Hybride3 cyl. 1.5 + 1 électrique116 ch3,5 l/100 km
Honda Jazz e:HEV
4 cyl. 1.5 + 2 électriques109 ch4,5 l/100 km

-> Pas de débat, Toyota s’impose facilement sur la sobriété.

Trois hybrides, trois caractères différents

Après des années de dessins très acérés, Honda a pris un nouveau virage. La Jazz prend le parti d’une enveloppe toute en rondeur, proche de la précédente hybride de 2011. Elle semble presque étrangère à son époque avec ses optiques globuleuses, mais tout est conçu pour l’intérieur. Derrière ses lignes classiques, la priorité est l’espace avec 298 litres de coffre, les « Magic Seats » allouant un passage de 5 à 2 places en quelques secondes. A l’intérieur, nous avions trouvé l’ambiance austère côté planche de bord.

La Jazz hybride est la seule à proposer une variante crossover, nommée Crosstar

Chez Renault, on joue la continuité et la Clio hybride se détache pas des versions thermiques où les courbes et la séduction priment. Cette version essence-électrique bénéficie ainsi des dernières améliorations apportées à la Clio V. Si l’extérieur ne prend pas de risque, l’habitacle a fait un bond en avant considérable. La qualité de fabrication est d’un autre niveau, la présentation moderne et flatteuse. Le système multimédia Easy Link devrait tutoyer les meilleurs en la matière. Côté coffre, la française supplante ses rivales avec 301 litres.

Un temps consensuelle, la Yaris est devenue plus agressive, à l’image du langage actuel de la marque. La Toyota est ainsi la plus originale des trois hybrides de ce comparatif. Certains aimeront, d’autres détesteront. A bord, l’esprit est le même que celui de la Clio avec une ambiance plutôt épurée. La prestance a remplacé l’aspect torturé, et le système info-divertissement est emprunté au C-HR. Pas forcément une bonne nouvelle, celui-ci s’étant révélé peu réactif dans notre essai du crossover. Le coffre de 286 litres est identique à celui de son aînée.

ModèleLongueur
LargeurHauteurCoffre
Renault Clio E-Tech4,05 m1,80 m1,44 m301 litres
Toyota Yaris Hybride3,94 m1,75 m1,47 m286 litres
Honda Jazz e:HEV
4,00 m*1,73 m*1,52 m*291 litres

*estimation

-> Chacun ses goûts pour le style, mais la Clio nous parait plus habitable et mieux présentée.

La guerre des prix

Au design agressif, prix agressif. La Yaris démarre dès 20.950 euros sur son modèle de base. Ainsi, l’Asiatique est la plus attractive du trio. La Renault Clio E-Tech fait payer cher sa puissance de 140 ch, avec un tarif d’accès à 22.600 €, tandis que la  Honda Jazz e:HEV démarre à 21.990 €. A ce stade, on ignore sa dotation de série et ses options.

En termes d’équipement, la Clio propose intègre dans sa finition de base (ZEN) phares à diodes, régulateur de vitesse, et écran 7 pouces « Easy Link ». Il faut toutefois grimper sur les niveaux Intens ou RS Line pour se doter de la clim auto, de l’accès mains-libres, du GPS ou du radar arrière. Les plus huppées RS Line et Initiale complètent avec encore plus d’équipements

La Yaris hybride apporte un peu plus. Sur la finition de base , la « France », la Japonaise ajoute le régulateur adaptatif, le volant cuir et le tableau de bord moussé. Dès le niveau Design, la caméra de recul, le GPS et l’écran conducteur s’invitent. La citadine propose en outre des finitions plus riches, les Iconic, Collection et Première.

ModèlePrix de base
CO2
Renault Clio E-Tech22.600 €100 g/km
Toyota Yaris Hybride20.950 €85 g/km
Honda Jazz e:HEV
21.990 €102 g/km

-> L’avantage semble être en direction de la Yaris, avec le meilleur rapport prix/équipement, en attendant la Jazz.

Côté professionnels

Pour finir, seulement deux des modèles de ce comparatif sont disponibles pour les sociétés. Pas de Honda Jazz, mais la Toyota Yaris se propose en finition France Business à 21.950 €. Elle se base ainsi sur la version particuliers France, mais comprend des équipements supplémentaires.

Parmi eux figurent le GPS, les phares antibrouillards, la caméra de recul et le détecteur d’angle mort. La Renault Clio Business adapte également son offre aux flottes. Disponible à partir de 23.000 €, elle est basée sur la finition de départ Zen.

Point important : forte de ses émissions de CO2 inférieures à 100 g/km, la Yaris est la seule du trio à pouvoir bénéficier d’une exonération partielle de TVS (12 trimestres).

Conclusion

Une Jazz pratique à découvrir en détails, une spacieuse Clio très moderne, et une efficiente suréquipée Yaris, le match est total. Sur le papier, ce sont vos besoins qui vous dirigeront vers le modèle adéquat. Après ce premier comparatif, il faudra un essai de ces trois urbaines polyvalentes hybrides pour mieux les juger.

En matière de livraisons, les premiers exemplaires de la nouvelle Yaris hybride et de la Clio E-Tech sont attendus pour le mois de juin dans l’Hexagone. Pour la nouvelle Jazz hybride, il faudra patienter jusqu’à l’automne. Attention : l’épisode actuel du Covid-19 pourrait modifier les agendas.