Si elle n’a pas encore intégré le plan d’électrification officiel de la marque, la nouvelle Peugeot 308 aura bien droit à son alternative branchée. Attendu l’an prochain, le nouveau modèle devrait être décliné en version hybride rechargeable ou 100 % électrique…

Du 100 % électrique pour les véhicules du segment B et de l’hybride rechargeable pour les segments D et supérieurs. Si les choix technologiques de la marque au lion sont plutôt bien cadrés sur les petits et gros modèles, il restait une zone de flou quant aux véhicules placés en cœur de gamme. « Plug-in hybrid » ou « full-electric », la marque a ainsi dû faire face à un choix cornélien pour la prochaine génération de la 308, sa compacte du segment C.

Une Peugeot e-308 pour contrer la Volkswagen ID.3

S’il opte pour du 100 % électrique, le constructeur ne pourra sans doute pas se contenter de la seule configuration utilisée sur la plateforme e-CMP actuelle dont la batterie de 50 kWh ne répondra sans doute pas à l’usage polyvalent de la compacte.



Pour répondre aux besoins variés des utilisateurs, la marque pourrait donc aller plus loin en s’inspirant de ce que fait Volkswagen avec son ID.3. Attendue l’an prochain, la remplaçante de l’actuelle Volkswagen e-Golf est proposée avec trois types de batteries –  45, 58 ou 77 kWh – pour une autonomie variant de 330 à 550 km.

La motorisation pourrait elle aussi être revue à la hausse. Branche de Continental en charge de la fourniture des moteurs électriques de la plateforme e-CMP de PSA, Vitesco commercialise déjà des blocs allant jusqu’à 150 kW de puissance et 310 Nm, soit l’équivalent d’un 2.0 l diesel.

Une 308 PHEV pour attaquer la GTE

Seconde hypothèse et sans doute la plus crédible : celle de l’hybride rechargeable. Ici, la solution est sans doute plus simple puisque le constructeur n’aura qu’à piocher dans les technologies déjà utilisées sur la future 508 Plug-in hybrid. Une transition d’autant plus facile que la nouvelle 308 sera conçue sur la même plateforme que la berline : la fameuse EMP2 qui sert de base aux modèles hybrides rechargeables du groupe.

Sur la 508, la configuration repose sur un moteur essence de 180 chevaux associé à un moteur électrique de 80 kW. De quoi cumuler 225 chevaux de puissance et calquer les performances de cette Peugeot 308 hybride rechargeable avec celle de la  nouvelle Golf GTE. Attendue dans les tous prochains mois, la 8ème génération de la compacte hybride rechargeable allemande devrait être déclinée en deux niveaux de puissance : 218 ou 245 chevaux.

Côté batterie, on pourrait retrouver à bord de cette future 308 PHEV le même pack 11,8 kWh que la 508. Ce dernier autorise quelque 50 kilomètres d’autonomie avec une charge.

Réponse en 2020

100 % électrique ou hybride rechargeable… si les représentants de Peugeot rencontrés lors des essais de nouvelle e-208 nous ont confirmé avoir validé le choix technologique en interne, le constructeur garde encore le suspens jusqu’à la présentation du nouveau modèle.

Attendue courant 2020, cette nouvelle 308 devrait reprendre une grande partie des éléments esthétiques déjà étrennés sur les autres modèles de la marque tels que la fameuse signature lumineuse à trois griffes ou le dispositif i-Cockpit. Un ensemble de fonctionnalités d’aide à la conduite inédit devrait également être de la partie.

Et vous ? Electrique ou hybride… quelle version aurait votre préférence ? Dans l’hypothèse d’une 308 électrique, quelle devra être son autonomie minimale pour répondre aux usages ?