| Sur
7 novembre 2019 16:00

Le marché de la voiture électrique explose en Europe

Par Matthieu LAURAUX

Avec plus de 250.000 unités immatriculées sur les 9 premiers mois de l’année 2019, le segment de la voiture électrique a presque doublé par rapport à l’an dernier.

Le secteur de l’automobile électrique est encore anecdotique mais progresse à une allure vertigineuse. L’ACEA a publié les statistiques du marché européen, soit 31 pays dont ceux de l’UE, par type de motorisation. Ils révèlent une accélération nette au troisième trimestre 2019.

+102% au troisième trimestre

Au cours du troisième trimestre 2019, exactement 90,623 voitures électriques ont trouvé preneur sur le Vieux Continent. La Tesla Model 3 y a contribué à hauteur de 26.254 exemplaires, largement devant la Renault ZOE (10.449) et le Nissan LEAF ( 8.200 ).

En volume, le plus grand marché est l’Allemagne avec près de 17.000 véhicules (+129%), devant les Pays-Bas (+146%) et la Norvège (+27%) qui terminent quasiment ex-aequo avec un peu plus de 14.000 unités vendues.

Le pays scandinave possède de loin le record en termes de parts de marché. L’électrique y représente 44 % des véhicules vendus sur la période. L’Islande est le deuxième pays en la matière, avec 11,4%, talonné par les Pays-Bas et ses 11%. La France est loin, dans la moyenne, avec 9.371 véhicules et 2% d’électriques. Essentiellement grâce aux ZOE et Model 3.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le marché européen de la voiture électrique représente 257511 immatriculations, soit près du double par rapport aux 133.334 immatriculations réalisées l’an dernier. Avec respectivement 49483 et 48055 unités immatriculées, la Norvège et l’Allemagne se disputent la première place tandis que la France arrive troisième avec 30.378 unités vendues sur la période.

L’hybride brille, pas le rechargeable

Si l’électrique se porte merveilleusement bien, l’hybride rechargeable plonge. Avec 41.885 unités, le segment recule de 11% par rapport à 2018. Alors que l’Allemagne occupe la première place avec près de 10.000 immatriculations branchées, en hausse de 12%, le Royaume-Uni chute de 32% avec moins de 8.000 unités. De son côté, la Suède reste sur la troisième marche du podium européen avec plus de 5.000 immatriculations. L’Hexagone est cinquième pays en la matière, en progression de 5,7% avec près de 4.000 unités dont 919 Mitsubishi Outlander PHEV.

L’hybride poursuit son ascension et progresse de 47% au troisième trimestre 2019 avec un total de 223.896 véhicules immatriculés. Là encore, l’Allemagne isole plus de 50.000 immatriculations (+83%) en compagnie du Royaume-Uni (45.482 voitures, +52%). La France, où la Toyota Yaris est reine, se classe troisième avec 25.478 unités et une hausse plus modérée (+24 %).

L’ACEA donne également le détail des autres carburations alternatives. GPL, GNV ou E85, bondissent ainsi de 36%. Ce groupe est porté par l’Italie, enregistrant 43.602 des 69.760 véhicules recensés, largement devant l’Espagne (7.500 unités) et la Pologne (2.897 ventes). La France est toujours derrière avec 2.889 unités, dont une large majorité de Ford Kuga Flexifuel.

Matthieu LAURAUX

Lire les commentaires

  • Je lance un concours de pronostiques sur le nombre total de véhicules VP 100% électriques (toutes marques confondues) qui seront vendus en Europe en 2019 et 2020. Je parie sur 330.000 en 2019 et 750.000 en 2020 !

  • C'est réconfortant bien que comme d'habitude , on est pas le meilleur élève et pourtant les aides de l'Etat sont bien la . Un pouvoir d'achat sans doute en deça des pays plus vertueux

    • une énorme désinfo / VE bashing via facebook bien organisée qui a été extrêmement efficace aussi, le VE a une image très très abimée en france je trouve.
      Dans ma cambrouse suburbaine de gros commuteurs, tout le monde aurait intérêt (financier) à y passer, à la place j'ai du SUV à gilet jaune.

  • mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire...
    TOUS les constructeurs chinois, allemands, américains sont plus ou moins subventionnés ou aidés par leurs gouvernement.
    Arretons de dire que les francais sont des assistés, ils le sont tous !
    L'industrie automobile est sous perfusion depuis des années.
    Le probleme du VE n'est pas la pollution des batteries ni l'autonomie, le probleme des VE qu'ils soient alimentés par hydrogène ou par le reseau electrique ont tous le meme probleme majeur qui est qu'ils demandent beaucoup moins de moyen de production pour les fabriquer. Passer au VE c'est casser l'emploi industriel.

    Les grands constructeurs Allemands sont prets et vont y passer tres vite (des 2020), en gros et tres gros volume. ceux qui pensent que le VE ne sera pas sur les routes bientot se fourrent le coude dans l'oeil, ce sera massif et rapide.
    l'infrastructure va venir également, l'Allemagne sort des milliards pour le developpement du reseau.

    • Le VE peut certainement garantir autant d'emploi que le VT si on ne se contente pas d'acheter les batteries en Chine ou ailleurs mais qu'on les fabrique en Europe. Envoyé le tiers de la valeur ajouté d'un véhicule ailleurs et venir pleurnicher qu'il va y avoir du chômage c'est se foutre du monde…….. Monsieur Tavares

      • meme en prenant en compte les batteries il faut seulement la moitié de l'equipement pour produire l'equivalent en VT. ca veut dire moins de monde, moins d'equipement, moins de sous traitants.
        il va bien falloir y passer mais la casse s'annonce sévère.

        • Si les batteries se fabriquaient toutes seules cela se sauraient. Alors si c'est si facile, pourquoi nos constructeurs ne le font pas ?

          • ils vont le faire, il faut qu'il y ait le marché c'est tout. ca coute une fortune a mettre en oeuvre et ca ne se fait pas en claquant des doigts.
            toute seule peut être pas, mais le niveau d'automatisation des lignes est incroyable, j'ai vu des lignes avec 2 personnes pour des volumes de batterie démentiel.c'est de l'assemblage uniquement quand la production d'un moteur thermique demande des dizaines de metiers.

          • Pas du tout, en dehors d'assembler des petits bâtonnets en parallèle ou en série, il faut les fabriquer et ça ce n'est pas deux pingouins sur une chaine de production.
            Si la batterie représente encore 30% de la VA d'un véhicule électrique cela signifie que c'est là que les constructeurs français auraient dû aller au lieu de baver sur le VE pour Tavares et considérer le VE comme la citadine de Madame pour l'autre Carlos….. deux aveugles.

  • il faut des chargeurs un dans toutes les stations essences, si une station à 10 pompes il faut au minima 20 cables de recharges. il faut que l'état se bouge pour en construire beaucoup et limiter les tailles des batteries sur les véhicules par des taxes et pv aux constructeurs et des amendes aux constructeurs. Pourquoi pas instaurer des prix au péage en fonctiond e la capacité de la batterie et du poids du véhicule ? 9a permettrait de développer l'électrique sans avoir le soucis d'approvisionnement des cellules.

  • Oh oui, quelle « explosion », +100% de Peanuts = 2 Peanuts :-)
    De plus, les « gens du nord » qui investissent (car gros pouvoir d’achat) sur le VE, ne regardent pas où le CO² a déjà été émis ! Il y en a même parmi-vous, qui pensent que l’exemple nordique est à suivre pour assainir nos poumons, oui localement dans les rues de nos villes, mais pas ceux des autres au bout du monde, qui eux ont respiré les polluants en amont. Donc Mrs, sur quel marché faudrait-il investir ?
    Celui qui fait +1% mais avec des moteurs « de plus en plus vertueux », ou celui qui fait +100% mais dont la grosse batterie équivalente embarque autant de polluants que les 1% ? Mathématiquement (vu de la planète), l’équation est dure à résoudre !
    §

    • quand ça faisait +40% on avait le même argument. là ça double, et les visionnaires de comptoir continuent dans le déni.
      sauf que 100% de croissance en partant de 2% du marché ça fait un retournement du marché en moins de 5 ans

    • Bien sur qu'il faut en priorité reduire la pollution de l'air dans les villes , c'est l'objectif numero 1 , un problème de santé publique nationale.
      Seul le moteur electrique est la solution actuellement , les moteurs à explosion degageront toujours des poisons qu'ils soient à l'ethanol ou au mazout , qu'ils consomment 2L/100 ou 20l/100 ca sera toujorus trop et incomparable à un vehicule electrique
      Il y a urgence , un gouverment soucieux de la santé de ses concitoyens interdirait toute combustion de produits petroliers (ou agricole) dans les grandes metropoles, que ca soit pour les vehicules ou le chauffage.
      *
      La batterie est recuperable à 98% dans des usines deja opérationnelles, c'est une securité pour l'avenir
      Se préoccuper de la pollution de sa fabrication c'est un faux combat , c'est oublier celle de la fabrication de la voiture elle meme, et de tout ce qui permet à l'homme de vivre . Lutter conte la surpopulation de la planete est la seule issue face à l'epuisement de l'espace , des sols

  • Avec 2,1 % de part de marché en Europe sur 2019, l'impact des voitures électriques sur les émissions de CO2 reste malheureusement insignifiant.

    Pire, il ne compense probablement même pas l'effet de mode "SUV" et le "on roule toujours plus" qui font partir à la hausse les poids, CX et nb de km parcourus et donc les émissions de CO2 des VT.

    Certes la tendance va dans le bon sens (croissance part de marché VE) mais on est très loin d'avoir des résultats probants.

    • SUV ou pas nous ne faisons que ralentir (très doucement) l'augmentation des émissions globale en achetant des VE...
      La croissance des besoins d’énergie (de pétrole) dans le monde efface largement nos efforts d'achat de VE...même si nous étions à 100% de VE en Europe (9,7% de la population mondiale). Le vrai point positif en achetant des VE c'est l’amélioration de la qualité de l'air des villes, la réduction du bruit...et le fait que nos laissons du pétrole aux pays plus pauvre pour réaliser leur développement.

      • 9,7% de la population mais 11% des émissions et si on prend en compte sur le co2 met un siècle pour être absorbé et que l Europe fût la première puissance industrielle, les européens sont parmi les plus responsables du dérèglement climatique ( avec USA et chine). Donc on doit montrer l exemple.

  • Je ne sais pas ce qu’il se passe aux Pays-Bas mais on est déjà à plus de 1 100 Tesla model 3 livrées depuis le début du mois soit plus de 15 000 Tesla model 3 en circulation aux Pays-Bas.

    • Teslaman,
      Je crois que leur portefeuille « gène un peu » dans leurs poches, car il est trop gros !
      Alors, ils le « soulagent » … mais au détriment du « Made in l’UE » et surtout, contre la planète niveau CO².
      Mais bon, la plupart des Teslaphiles ne sont pas au courant de ce que leur batterie embarque comme saloperie :-(
      §

      • grave t'as vu tous ces gens qui se soulagent en Clio turc quand une yaris made in france existe ? et j'iamgine meme pas les batteries de la Zoe alors... qui est moins efficiente qu'une model3 donc qui pollue plus ? tu dis vraiement n'imp

      • en données 2019 et sur sa durée de vie, la Tesla TM3 reste tout à fait vertueuse face à une thermique équivalente sur le bouquet énergétique hollandais, donc commentaire non étayé.

      • Heureusement que vous êtes là pour leur dire, vous qui savez
        Con sternant, je me demande si je dois vous prendre en pitié ?

    • un changement de réglementation peut être ? la fiscalité évolue souvent au 1er janvier pour tous les pays

      • Non ca ne peut pas être ça car les véhicules livrés ont étés commandés depuis longtemps et indépendamment de tous changement fiscal potentiel en janvier prochain. Cela correspond plus à l'arrivée d'un cargo chargé de véhicules en provenance des USA.

      • Exactement cela! La réglementation va changer et l’impôt annuel de circulation qui était gratis pour les VE de moins de 50.000€, va passer à 4% de la valeur du véhicule neuf par an. Du moins, c'est ce que j'ai compris.

  • "Le marché de la voiture électrique explose en Europe". Un titre racoleur, question à la direction d'Automobile-propre, combien de VT mise en service pendant la même période sur l'ensemble des 31 Pays cité, le VE et en majorité (à par un ou deux Pays nordiques), un véhicule de niche, non?

    • compliqué d'avoir des chiffres fiables avant fin 2019, mais à l'échelle européenne, suivant les sources (ventes VS immat) on oscile pour le thermique entre -2% et + 0.04%.
      Pour celui qui ne mise que sur la croissance et pas le CA, typiquement pour un investisseur, il vaut mieux un marché à +108% ou un marché à -2% ?

      Vous avez deux heures.

    • Explication pour un GJ VE primaire :
      L'explosion fait référence à une évolution très rapide et brutale d'une situation initiale . Quand on vend deux fois plus en 1 trimestre à l’échelle de tout le continent européen, le mot explosion n'est pas usurpé.
      Alors Mr Bernard, puisque vous voulez comparer , quelle est l'évolution du marché du VT sur ce même trimestre à l'échelle de l’Europe ?

      Donc cher Mr , sur quel marché faut il investir ? Celui qui fait +1% ou celui qui fait +100% ?
      Je vous laisse réfléchir à cette réalité mathématique et économique fondamentale
      Et aussi à la nocivité de l'air dans un environnement urbain avec 100% de VE contre 1% de VE. ET donc votre niveau de santé, de maladie respiratoire, de forme global et peut être , si ca vous intéresse , celle de vos enfants et vos aînés.... Mais c'est un autre sujet

      • Sans oublier BIL que la majorité des VE roule avec de l'énergie électrique qui est loin d'être verte, un simple exemple le cas des centrales à charbon, gaz, fioul en Allemagne, Pologne et beaucoup d'autre pays Européen, sachant que seul ces centrales sont capables de subvenir à la demande à l'instant T, et que personne ne commande le vent ou le soleil .

        • mouais bof... vous avez vu le reportage sur les energies renouvelable au Portugal ?
          mais c'est tellement mieux d'aller faire la guerre pour du petrol ou bien aller en afrique pour l'uranium (cf Areva et sa faillite/ cf faillite en cours d'EDF...)

          seul le pognon vous fera etre pour un systeme ou l'autre..

      • Pour le GUIGNOL bil:
        Gardez vos remarques désobligeantes (GJ VE primaire) pour vous, je suis un citoyen aussi digne de respect que vous et je pose une vraie question auquel vous n'apportez pas de réponse, pour moins de 10 000 nouveaux VE achetées dans les 31 Pays cités, combien de VT vendues dans le même laps de temps.
        Question simple qui attend une réponse simple, et pas un galimatias d'explications qui ne répond pas à la question posée.
        Compris BIL.

Ce site utilise les cookies.