Le marché de la voiture électrique explose en Europe


Publicité

Avec plus de 250.000 unités immatriculées sur les 9 premiers mois de l’année 2019, le segment de la voiture électrique a presque doublé par rapport à l’an dernier.

Le secteur de l’automobile électrique est encore anecdotique mais progresse à une allure vertigineuse. L’ACEA a publié les statistiques du marché européen, soit 31 pays dont ceux de l’UE, par type de motorisation. Ils révèlent une accélération nette au troisième trimestre 2019.

+102% au troisième trimestre

Au cours du troisième trimestre 2019, exactement 90,623 voitures électriques ont trouvé preneur sur le Vieux Continent. La Tesla Model 3 y a contribué à hauteur de 26.254 exemplaires, largement devant la Renault ZOE (10.449) et le Nissan LEAF ( 8.200 ).

En volume, le plus grand marché est l’Allemagne avec près de 17.000 véhicules (+129%), devant les Pays-Bas (+146%) et la Norvège (+27%) qui terminent quasiment ex-aequo avec un peu plus de 14.000 unités vendues.

Le pays scandinave possède de loin le record en termes de parts de marché. L’électrique y représente 44 % des véhicules vendus sur la période. L’Islande est le deuxième pays en la matière, avec 11,4%, talonné par les Pays-Bas et ses 11%. La France est loin, dans la moyenne, avec 9.371 véhicules et 2% d’électriques. Essentiellement grâce aux ZOE et Model 3.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le marché européen de la voiture électrique représente 257511 immatriculations, soit près du double par rapport aux 133.334 immatriculations réalisées l’an dernier. Avec respectivement 49483 et 48055 unités immatriculées, la Norvège et l’Allemagne se disputent la première place tandis que la France arrive troisième avec 30.378 unités vendues sur la période.

L’hybride brille, pas le rechargeable

Si l’électrique se porte merveilleusement bien, l’hybride rechargeable plonge. Avec 41.885 unités, le segment recule de 11% par rapport à 2018. Alors que l’Allemagne occupe la première place avec près de 10.000 immatriculations branchées, en hausse de 12%, le Royaume-Uni chute de 32% avec moins de 8.000 unités. De son côté, la Suède reste sur la troisième marche du podium européen avec plus de 5.000 immatriculations. L’Hexagone est cinquième pays en la matière, en progression de 5,7% avec près de 4.000 unités dont 919 Mitsubishi Outlander PHEV.

L’hybride poursuit son ascension et progresse de 47% au troisième trimestre 2019 avec un total de 223.896 véhicules immatriculés. Là encore, l’Allemagne isole plus de 50.000 immatriculations (+83%) en compagnie du Royaume-Uni (45.482 voitures, +52%). La France, où la Toyota Yaris est reine, se classe troisième avec 25.478 unités et une hausse plus modérée (+24 %).

L’ACEA donne également le détail des autres carburations alternatives. GPL, GNV ou E85, bondissent ainsi de 36%. Ce groupe est porté par l’Italie, enregistrant 43.602 des 69.760 véhicules recensés, largement devant l’Espagne (7.500 unités) et la Pologne (2.897 ventes). La France est toujours derrière avec 2.889 unités, dont une large majorité de Ford Kuga Flexifuel.

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre