La Porsche 718 électrique se confirme avec un investissement colossal


Porsche Mission RLe concept Mission R présenté au Salon de Munich en septembre dernier annonçait la couleur. La prochaine 718 Cayman/Boxster sera électrique. Porsche vient d’annoncer un investissement de 500 millions d’euros pour son usine historique de Zuffenhausen.

Fidèle à son habitude, Porsche ménage toujours la chèvre et le chou dans les évolutions qui ont un fort impact sur l’image de marque. Deux modèles, Taycan et Macan, auront donc adopté une motorisation électrique avant que ce nouveau mode de propulsion ne touche la gamme des sportives.

Publicité

Mieux, Porsche a aussi placé l’électrique sur l’un de ses terrains favoris, la course, avec le concept Mission R. Il a en effet pour vocation de montrer qu’un modèle électrique peut être sportif et performant. Pour ceux qui en doutaient encore. La première sportive de la marque à passer à l’électrique sera donc la 718, sa majesté 911 étant encore intouchable sur le sujet de l’électrification (mais pas pour longtemps).

Zuffenhausen, usine historique des sportives Porsche

Depuis 72 ans, les sportives de la marque sont produites à Zuffenhausen. La Taycan aussi, et ce n’est pas un hasard non plus. En passant à l’électrique, la 718 ne déménagera pas. Et l’usine historique va ainsi connaître une nouvelle phase d’aménagement pour ce changement plus que symbolique pour une marque attachée à ses traditions. Un nouveau volet d’investissements de 500 millions d’euros est prévu. Il fait suite aux 700 millions dépensés pour l’industrialisation de la Taycan.

Attendue en 2024, la prochaine Porsche 718 électrique devrait finalement reposer sur la plateforme PPE. Une plateforme électrique modulaire conçue en partenariat avec Audi, et qui s’avère donc particulièrement flexible. Elle sera en effet aussi la base du Porsche Macan et de l’Audi Q6. Un temps envisagée, la plateforme SPE dédiée aux sportives électriques a finalement été abandonnée.

L’autonomie ne sera pas la caractéristique majeure, puisqu’elle serait comprise entre 400 et 500 km, afin de maîtriser le poids. Les batteries seront composées de cellules fournies par Valmet, qui implante actuellement une usine en Allemagne. Rappelons que l’entreprise finlandaise travaille main dans la main avec le chinois CATL sur ses technologies de batterie.

Contrairement au Macan, qui subsistera un temps avec les deux modèles, l’actuel en thermique/PHEV et le nouveau en électrique, la nouvelle 718 remplacera complètement le modèle actuel. Le nom pourrait d’ailleurs changer. Les appellations Boxster/Cayman seraient conservées, mais le code numérique changera probablement. Un moyen de montrer le changement, et de préserver les modèles essence sur le marché de l’occasion.

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre