Ford Model e : une nouvelle division dédiée à l’électrique


Ford Blue - Ford Model e

L’industrie automobile est en pleine ébullition et cette décennie restera comme un tournant historique. Et pour négocier ce tournant avec plus d’agilité, Ford a décidé de séparer officiellement ses activités en plusieurs entités distinctes. Voici donc Ford Blue et Ford Model e.

Publicité

Fondée en 1903, la Ford Motor Company est l’un des plus anciens constructeurs automobiles dans le monde. Le groupe toujours contrôlé par la famille du fondateur compte plus de 150 000 salariés dans le monde. Malgré ses difficultés, il produit encore plus de 4 millions de voitures dans le monde pour un chiffre d’affaires de plus de 130 milliards de dollars.

Clairement, Ford n’a donc pas le profil d’une entreprise agile. Mais la bascule qui s’accélère vers le véhicule électrique est menée par des start-up (ou nées en tant que telles) qui réagissent rapidement. C’est David contre Goliath. Et Ford n’a pas l’intention d’être Goliath. Trop gros pour tomber, cela n’existe pas : souvenons-nous de Kodak…

Une start-up, avec le poids d’un géant

Ford a donc prévu de revoir son organisation en profondeur, en séparant clairement dans son organisation les activités liées au véhicule électrique de celles liées au véhicule thermique. C’est Ford Blue qui prendre en charge la gestion de ces derniers. C’est à cette division qu’incombe aussi la gestion des forces d’ingénierie et de production.

L’ensemble de l’offre de véhicules électriques sera intégrée à la nouvelle entité Ford Model e. Pied de nez direct à Tesla, puisque Ford, dépositaire du nom, avait empêché le constructeur californien de l’utiliser pour créer sa gamme « SEXY ». Ainsi est née la Model 3…

Ford Model e aura pour mission de développer la gamme de véhicules électriques et les composants associés : plateformes, moteurs électriques et batteries. Et pour rendre le package encore plus joli, le développement des architectures électroniques, du logiciel ou encore les sujets de recyclage et de seconde vie reviennent aussi à cette division. Ceci donc avec une organisation différente, mais en s’appuyant sur les forces d’un grand groupe.

Ford a d’ailleurs déjà testé ce type de fonctionnement plus agile pour des projets dédiés, comme la GT, mais surtout la Mustang Mach E ou le F150 Lightning

À lire aussi Volkswagen veut faire entrer sa division batteries en Bourse

Pas de réseau séparé

Indépendant ne veut pas dire absence de coopération entre Blue et Model e. Ford Pro est déjà en charge des utilitaires. Mais ils peuvent utiliser des composants communs : plateformes, moteurs, systèmes électroniques multimédias ou d’aides à la conduite, commandes, etc. Les deux nouvelles divisions agiront de même. Les composants électroniques ou logiciels de Model e se retrouveront dans des modèles Blue. Et les évolutions réussies de l’expérience client dans l’une ou l’autre des divisions seront partagées.

En revanche, Ford précise qu’à compter de 2024, Ford Blue et Ford Model e afficheront de façon séparée leurs pertes ou profits. De quoi comparer l’efficacité financière du véhicule thermique ou électrique… La création de deux réseaux de vente distincts ne semble toutefois pas à l’ordre du jour.

Au total, Ford compte donc à présent 6 divisions : Ford Blue, Ford Model e, Ford Pro, Ford Drive (services de mobilité), Ford Credit et Lincoln.


Publicité

Sur le même sujet

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre