Nouvelle venue dans le monde automobile, la société e.GO dévoile au salon genevois un stand formé de 2 concept-cars électriques, ainsi qu’une exploitation de la plateforme Volkswagen.

Le Salon de Genève 2019 voit pulluler de très nombreuses voitures électrifiées, mais peu d’entre elles sont urbaines. Pourtant, une nouvelle marque eGo s’en est fait une spécialité, avec sa petite Life, revisitée pour l’occasion.

Une version sportive de l’e.GO Life

D’un style simple mais efficace, la petite citadine 3 portes Life s’est déclinée en version Sport dans un concept légèrement revu extérieurement. Les feux de jour et le bouclier avant ont été redessinés pour davantage d’agressivité, couplés à des jantes 18 pouces. L’intérieur haut de gamme accueille en plus un toit en verre panoramique et des sièges sport. La conduite de la « mini-Porsche » 2+2 places a aussi été recalibrée avec de nouveaux réglages de suspension.

Le moteur d’origine Bosch, puissant de 60 kW/82 ch, ne semble pas avoir été retouché sur cette Life Sport, dont la production n’est pas confirmée. Logique, puisque la priorité est à la Life, devant démarrer sa production en série mi-mars et ses livraisons en mai prochains. Après les 200 à 300 premiers exemplaires, e.Go compte honorer les 3.300 précommandes d’ici fin 2019.

Disponible à la commande depuis plusieurs mois, l’e.GO Life est facturée à partir de 15.900 euros dans sa version 20 kW à 100 kilomètres d’autonomie (batterie 14,9 kWh).

Une navette autonome de luxe

Les deux autres engins découlent de la navette autonome développée en partenariat avec l’équipementier ZF. L’e.GO Mover est une sorte de minibus transportant jusqu’à 15 personnes, mais le nouveau concept apporte une vision plus éclectique. Salle de conférence mobile, pièce de repos, ou tout simplement voiture individuelle luxueuse, ce prototype illustre la voiture de demain. Aucune version de série n’est cependant annoncée.

Un partenariat avec Volkswagen

Volkswagen a fait une annonce peu relayée mais très attendue par les petits constructeurs en mal de finances. Le groupe allemand prévoit de partager sa plateforme électrique MEB avec des entreprises extérieures, à commencer par e.GO. La société précise par ailleurs qu’elle est déjà en train de développer un modèle sur cette base d’origine VW.

eGO révèle 2 concepts au Salon de Genève 2019
4.7 (94.29%) 7 vote[s]