Porsche a un programme chargé en matière de véhicules électriques. Quatre modèles ont déjà été confirmés, dont deux SUV.

Chez Porsche, on s’est déjà fait à l’idée que l’avenir de l’auto est électrique. La marque s’est fixée comme objectif ambitieux de réaliser 80 % de ses ventes avec ce type de motorisation dès 2030. Au premier semestre 2022, c’était seulement 13 %. Mais la Taycan est encore bien seule… et aurait pu faire mieux sans la pénurie de semi-conducteurs.

Preuve toutefois qu’une bascule commence, Porsche en a livré davantage que de Panamera (18 877 contre 15 604). Si la Panamera n’est pas menacée à court terme (une nouvelle génération est à l’étude), petit à petit, les électriques finiront par prendre la place. C’est ainsi ce qui est prévu avec le Macan : le tout nouveau modèle électrique cohabitera un temps avec le thermique, puis restera seul au catalogue à partir de 2025/2026.

Automobile Propre fait le point sur les chantiers électriques en cours du côté de Stuttgart, avec un nouveau duo 718 et un SUV porte-drapeau inédit.

Porsche Macan – 2024

Ce modèle commence à prendre des airs d’arlésienne. Initialement prévu pour fin 2021, il devrait finalement être dévoilé en 2023 et lancé début 2024 ! En cause ? La partie logicielle. Cariad, filiale techno du groupe Volkswagen, connaît de gros soucis dans sa mise au point, ce qui retarde la sortie du nouveau Macan 100 % électrique. Pendant ce temps, la concurrence n’attend pas…

Ce Macan va reposer sur une nouvelle plate-forme, bien sûr pensée pour l’électrique. Développée avec Audi (qui proposera de son côté le Q6 e-tron), elle se nomme PPE (Premium Platform Electric). Comme la berline Taycan, ce SUV aura une architecture électrique 800V. Le constructeur n’a encore rien dit sur les performances ou autonomies. Il a en revanche publié lui-même des photos de prototypes, où l’on a pu apercevoir un regard semblable à celui du Taycan et une silhouette qui tend vers celle d’un SUV coupé.

À lire aussi Volkswagen : de gros retards pour les futures voitures électriques du groupe

Porsche 718 Boxster et Cayman – 2025

Après avoir laissé enfler la rumeur quelques années, Porsche a fini par confirmer ce projet. En mars, Oliver Blume, patron de la marque, a déclaré : « d’ici le milieu de la décennie, nous entendons proposer notre gamme de sportives à moteur central 718 exclusivement avec une motorisation tout électrique ». Ces nouvelles 718 branchées devraient s’inspirer du Mission R (photo de couverture), un concept de véhicule électrique taillé pour la piste, présenté à l’automne 2021. Le prototype avait un bloc sur chaque essieu (435 ch à l’avant et 653 ch à l’arrière) et une batterie de 80 kWh. Porsche va justement devoir relever le défi du poids de la batterie, pour des modèles que l’on attend agiles sur les départementales et pas uniquement performants sur un circuit.

Porsche Grand SUV – 2026

Chez Porsche, on n’hésite pas à parler de l’avenir. Oliver Blume vient de confirmer un autre projet 100 % électrique : un grand SUV, aussi imposant que le Cayenne, qui est aussi prévu pour le milieu de la décennie. Ce modèle doit permettre à Porsche de se renforcer sur le très haut de gamme, la marque souhaitant atteindre 20 % de marge. Ce gros SUV sera donc à la fois luxueux et sportif, avec la promesse de super-performances.

Et la 911 ?

Si, comme on a pu le voir, Porsche n’a pas hésité à communiquer officiellement sur plusieurs projets électriques, concernant la célèbre 911, il se montre peu bavard. La sacro-sainte sportive ne peut échapper à l’électrification, surtout si l’Europe acte la fin du thermique en 2035. Mais on sent que pour la 911, l’électrique ce ne sera pas trop vite. La 911 devrait d’abord proposer de l’hybride rechargeable.

À lire aussi Porsche Mission R : une électrique taillée pour la course