Ne changeant pas son programme électrique, Volkswagen confirme le lancement de son SUV. Privilégiée, la version propulsion sera complétée par une déclinaison 4 roues motrices dont la puissance atteindra jusqu’à 306 chevaux.

Comme de nombreux autres constructeurs, Volkswagen a présenté cette semaine ses résultats financiers du premier trimestre 2020. Malgré le coronavirus et la baisse des recettes, les bénéfices sont toujours là et l’agenda électrique n’est pas compromis. Mieux, de nouvelles informations accompagnent l’arrivée du futur SUV électrique du constructeur.

Jusqu’à 306 chevaux

Premièrement, le deuxième modèle nouvelle génération, conçu sur la plateforme MEB, sera bien lancé en 2020. Le Volkswagen ID.4, dont nous connaissons 95% des lignes, disposera de composants proches de l’ID.3. Toutefois, il se démarquera par sa gamme de motorisations.

Initialement, la marque ne proposera que les versions propulsion (roues arrière motrices). Avec un seul moteur arrière, ces modèles devraient développer jusqu’à 204 chevaux (150 kW), comme sur la berline. AutomotiveNews, rapporte qu’une version 4 roues motrices est au programme. Avec un second moteur sur l’essieu avant, la plus performante variante culminera à 306 chevaux (225 kW). Elle pourrait être la fameuse « ID.4 GTX » dont nous avions fait l’écho plus tôt.

En autonomie, le SUV grimpera « jusqu’à 500 kilomètres ». La firme de Wolfsburg sous-entendrait donc l’emploi du pack de 77 kWh. Celui de 58 kWh, aussi utilisé sur l’ID.3, rejoindrait aussi la gamme, avec environ 380 km d’autonomie attendue.

Le constructeur avait prévu de dévoiler son nouveau SUV électrique au Salon de New York, annulé pour cause de confinement. Nous n’avons pas de nouvelle date, or le lancement du Volkswagen ID.4 interviendrait cet automne, au mieux pour un prix que nous estimons inférieur à 40.000 euros. La version 4 roues motrices débarquera « plus tard », probablement en 2021.