Déjà fini le temps de l’enthousiasme pour le Model Y ? Le SUV Tesla est pointé du doigt pour la conception de son hayon. Un détail certes, mais susceptible de coûter cher en cas de choc, même léger.

Dans les premières prises en mains du Tesla Model Y, tout ou presque ressort positif. Que ce soit sur les performances, l’agrément de conduite ou l’efficience, le SUV électrique reçoit de nombreux éloges. Par contre, il n’est pas dénué de défauts, comme le révèle InsideEVs.

Effectivement, à y regarder de plus près, la conception du SUV californien interroge. On remarque que le hayon vient manger sur le bouclier arrière. C’est un bon point pour abaisser le seuil de chargement du coffre, mais mauvais pour le portefeuille car les conséquences pourraient être très onéreuses en cas d’accident. Il suffirait d’un choc léger pour déformer la base du hayon, nécessitant un changement total de la pièce.

La porte ouverte à une assurance plus chère ?

Selon The Drive, le remplacement d’un bouclier coûte entre 1.500 et 2.000 dollars sur le Model X. Le grand frère n’a pas ce problème de hayon, dont l’ouverture ne grignote pas le bouclier. Même sans accident, les assureurs pourraient voir d’un mauvais œil ce risque, et, en réponse, augmenter leurs mensualités sur le nouveau-né de Tesla. Seul le constructeur lui-même n’irait pas sur terrain-là, proposant ce type de service sur le marché américain.



Si l’on compare le Model Y à ses concurrents, on remarque qu’il n’est pas le seul à posséder cette conception. Le Jaguar I-Pace et le Mercedes-Benz EQC adoptent également un dessin de hayon débordant sur le bouclier. Or, à la différence du rival Tesla, la base du hayon se situe dans un renfoncement, le laissant moins exposé à de potentiels chocs.

Jaguar I-Pace arrière recharge Ionity

Le hayon du Jaguar I-Pace mange aussi le bouclier, mais est moins exposé.