La rumeur autour d’une hypothétique Tesla Model 3 dotée d’une batterie de 100 kWh ne désenfle pas : une nouvelle découverte confirme un peu plus l’arrivée d’une super-Model 3.

La raison d’être de la Tesla Model 3 est d’offrir au plus grand nombre l’univers Tesla, avec la même force technologique mais avec un prix bien plus réduit que la Model S, moins pragmatique dans son approche. Mais depuis ses débuts, la familiale électrique laisse planer le spectre d’une version plus puissante, à l’autonomie décuplée.

L’an dernier, un virtuose de l’informatique a réussi à dénicher un code source enfoui dans le programme interne de la berline. Encore désactivé, celui-ci pouvait laisser penser que Tesla aurait prévu d’installer un pack de batterie de 100 kWh dans la Model 3.



Une Model 3 avec 640 km d’autonomie ?

Désormais, un autre pirate informatique vient confirmer les premières spéculations. Après avoir activé le mode usine à l’intérieur d’une Tesla Model 3, le hacker a pu découvrir une ligne faisant mention d’un pack de batterie de 100 kWh au fin fond du programme. Une découverte relayée sur Twitter par ZeusM3, qui a rapidement enflée, laissant penser que la Model 3 disposerait de la base logicielle pour supporter une plus grosse batterie.

Avec une telle installation, la Tesla Model 3 pourrait viser plus de 640 km d’autonomie, soit autant que la Tesla Model S Long Range Plus. C’est bien là qu’arrive le nœud autour de cette éventualité : ainsi dotée, avec un prix moindre que la routière, la Model 3 viendra jouer les trouble-fête dans la hiérarchie des modèles. A moins que Tesla envisage d’augmenter encore les capacités de la Model S…