La voiture sans volant, Elon Musk y croit. Si bien que la prochaine Tesla « Model 2 » d’entrée de gamme n’aurait pas de cerceau.

Si la voiture volante commence à voir le jour, la voiture sans volant n’est encore qu’un fantasme. Sauf pour la fantasque Elon Musk, qui veut vendre une voiture sans direction. Après une tentative ratée avec le Model Y, la prochaine Model 2 pourrait présenter un habitacle… épuré.

Lors d’une réunion interne dont certains propos ont été rapportés à Electrek, Elon Musk s’est interrogé sur la nécessité d’installer un volant et des pédales dans la prochaine Tesla d’entrée de gamme. En outre, il a même laissé entendre que la voiture n’aura pas de volant.

Vers une autonomie totale

La raison du délire du patron de Tesla ? Un nouveau système de conduite autonome qui équipera la prochaine compacte électrique à 25 000 $. Selon Musk, le système Full Self-Driving sera suffisamment au point en 2023, date de sortie prévisionnelle de la voiture, pour que la Model 2 puisse évoluer toute seule.

Après avoir réduit le volant à sa plus simple expression avec le Yoke, Tesla veut donc débarrasser l’intérieur de toute commande de direction. Une idée qui semble pour le moment bien farfelue, notamment à l’heure où l’Autopilot fait l’objet d’une enquête aux États-Unis.