Tesla Model 3 Autopilot

Essayer Tesla pourrait proposer son Autopilot aux autres constructeurs ?

Configurez votre véhicule Tesla pourrait proposer son Autopilot aux autres constructeurs ou demandez un essai gratuitement.

À l’occasion de l’AI Day, Tesla a fait le point sur son système Autopilot. Et Elon Musk n’a pas caché ses ambitions.

Il y a quelques jours, Tesla a présenté son AI Day, un évènement dédié à l’intelligence artificielle. La marque américaine a notamment fait le point sur son système de conduite autonome. Fer de lance technologique de la marque, l’Autopilot pourrait être ouvert à d’autres constructeurs à l’instar des superchargeurs.

Interrogé par Autocar à l’issue de la présentation sur un éventuel statut Open Source de la technologie, Elon Musk n’a pas vraiment caché ses ambitions : « Il est fondamentalement extrêmement coûteux de créer le système, donc d’une manière ou d’une autre cela doit être payé. Sauf si les gens veulent travailler gratuitement. Mais je dois dire que si d’autres constructeurs automobiles veulent l’autoriser et l’utiliser dans leurs voitures, ça serait cool. Ce n’est pas destiné à être limité aux voitures Tesla ».

Le premier système de conduite autonome pour tous ?

Tesla propose donc officieusement aux autres fabricants d’adopter le système Full Self Driving dans leurs voitures. Cela permettrait ainsi à ces derniers de ne pas investir des sommes considérables dans le développement d’une technologie complexe, tout en amortissant ceux de Tesla. Ce qui pourrait, conditionnel de rigueur, permettre d’abaisser le prix de vente du FSD.

De plus, les concurrents pourraient profiter de l’avance de Tesla en la matière, qui annonce un système entièrement autonome doté d’un niveau de sécurité supérieur à celui d’un humain de l’ordre de 200 % à 300 %.