Les Tesla Model 3, Model S et Model X peuvent désormais être commandées en prenant en option un des 2 niveaux de pilotage automatique.

De série, le pilotage automatique embarqué à bord des voitures électriques électriques de Tesla se limite à suivre une file, le véhicule ralentissant, accélérant ou stoppant au besoin, de son propre chef, selon les conditions de circulation et la présence d’un piéton.

Contre 7 500 euros, une seule option, comme c’est encore le cas pour la Tesla Model Y au moment où nous écrivons la présente brève, permettait de profiter de capacités de conduite entièrement autonomes. Cinq dispositifs de conduite autonome développés par Tesla sont alors activés : navigation autonome sur voies rapides depuis l’insertion jusqu’à la sortie, avec dépassement des véhicules lents ; changement de file automatique sur autoroute ; stationnement en créneau et en bataille ; dégagement du véhicule de son emplacement ; reconnaissance et réactions aux feux de signalisation et panneaux Stop. Il est désormais possible de se passer de ce dernier pour économiser 3 700 euros.

Le gain paraît conséquent pour seulement se priver de l’arrêt automatique en fonction de la signalisation, ainsi que du bip désactivable qui informe du passage au vert d’un feu tricolore.



Sauf que le constructeur a prévu dans le pack à 7 500 euros d’ajouter plus ou moins prochainement l’assistance à la conduite en ville Tesla. Ce qui ne sera pas le cas a priori dans l’offre à 3 800 euros nommée « Pilotage automatique amélioré ».

2 options pour l'Autopilot Tesla

 

Avis de l'auteur

Faut-il ou pas se précipiter sur l’option de pilotage automatique amélioré facturé 3 800 euros ? La question mérite d’y prendre un peu de temps.

Certes, elle offre pas mal d’automatismes très intéressants. Mais ceux-ci ne font pas forcément l’unanimité dans le camp des propriétaires de Tesla. Parmi les reproches recensés : des réactions tardives, qui manquent de souplesse, la mauvaise détection des places pour se garer, etc.

Avant de se décider, l’idéal reste de tester ces dispositifs au moment de la découverte du véhicule. C’est votre propre sensibilité qui vous permettra d’évaluer l’intérêt que vous pourrez leur porter, en n’oubliant pas le gain possible au niveau de la sécurité.

Autre chose à savoir : La récente baisse des prix sur la Model 3 permet dans différents cas de bénéficier d’un bonus gouvernemental à l’achat plus important. Plusieurs milliers d’euros sont à la clé.

Ce gain disparaîtra le plus souvent en ajoutant les 3 800 ou 7 500 euros de l’option choisie. Est-ce que ça en vaut la peine ? À chacun de voir.