Le géant de l’électronique Panasonic a cédé toutes les actions Tesla qu’il possédait. Si elle ne détient plus aucune part du constructeur, la firme reste tout de même engagée aux côtés des troupes d’Elon Musk.

Jusqu’ici, Panasonic était actionnaire de Tesla à hauteur de 0,7 % du capital. Cela représentait 3,6 milliards de dollars, soit 3 milliards d’euros, qu’a voulu récupérer l’entreprise japonaise.

La clôture de son exercice 2020/2021 s’est donc soldée par la cession de sa participation dans le capital de Tesla. Flairant le bon coup chez son client, Panasonic avait investi dans Tesla dès 2010 lorsque la firme est entrée en bourse.

Depuis janvier, Tesla est le constructeur automobile le plus valorisé au monde, et Panasonic en a bien profité. Lors de la clôture de son exercice précédent, la firme disposait d’un peu plus de 600 millions d’euros d’action.



Panasonic ne veut toutefois pas arrêter sa collaboration avec Tesla, à qui il fournit un grand nombre de batteries. La firme japonaise avait investi dans la première Gigafactory du Nevada à Reno et va travailler sur la nouvelle génération de cellules du constructeur.

Panasonic affirme « continuer à maintenir de bonnes relations avec Tesla », et que la mise en vente de ses actions « n’affecte pas » son partenariat avec le groupe californien. Mais l’entreprise a de gros projets d’avenir. Aussi, récupérer ces 3,6 milliards d’euros constituera un bon point de départ pour ses futurs investissements.