Le Salon de Shanghai a été l’occasion pour une propriétaire de Tesla Model 3 d’exprimer son mécontentement envers la marque.

Tesla n’a pas manqué l’occasion d’exposer sa gamme au salon de Shanghai en Chine, l’un des plus gros marchés pour la marque. Toutefois, l’exposition a rapidement été troublée par l’intervention d’une propriétaire de Model 3 mécontente.

Les raisons de son mécontentement : un défaut majeur sur les freins de sa Tesla Model 3, qui aurait, d’après elle, causé un accident faisant frôler la mort à quatre membres de sa famille. N’ayant pas reçu de compensation suffisante de la part du constructeur malgré ses nombreuses demandes, la propriétaire a décidé de s’exprimer au Salon de Shanghai.

Tesla dément

Vêtue d’un t-shirt sur lequel est écrit « perte du contrôle des freins », la conductrice a grimpée sur le toit d’une Tesla Model 3 exposée. Tout en hurlant son slogan devant les caméras, elle a aussi arraché les parapluies utilisés par la sécurité pour tenter de cacher son message.

De son côté, Tesla a affirmé que cette propriétaire était connue de son service client. Le fabricant a toutefois précisé que les freins de la voiture ont été saisis à 120 km/h et que l’exemplaire en question ne présentait pas de défaut, que ce soit sur le système de freinage ou le système d’assistance à la conduite. Tesla de préciser que la propriétaire aurait aussi refusé une expertise indépendante pour confirmer le rapport du constructeur.