L’Union Européenne vient d’adopter une nouvelle Directive destinée à accélérer le déploiement des infrastructures de ravitaillement pour les carburants alternatifs.

Présentée pour la première fois en janvier 2013, la Directive Clean Power for Transport (CPT) a été publiée au journal officiel de l’Union Européenne le 28 octobre dernier. Objectifs : imposer des standards communs et favoriser le déploiement des infrastructures de ravitaillement pour tous les carburants alternatifs (électrique, GNV, GNL, hydrogène etc…).

Pour les infrastructures de recharge, la Directive officialise l’adoption des prises Type 2 et Combo 2 qui devront impérativement équiper tous les nouveaux points de charge à compter de novembre 2017. Il s’agit toutefois d’un équipement « minimum » et la Directive reste ouverte aux autres standards, notamment CHAdeMO pour la charge rapide, afin de ne pas pénaliser les modèles déjà en circulation.

Une stratégie nationale pour chaque État membre

Pour obtenir une visibilité globale sur les développements à venir des différentes filières à l’horizon 2020-2025, le texte impose à chaque Etat membre d’établir un cadre d’action national. Celui-ci devra être présenté à la Commission d’ici au 18 novembre 2016.



Chaque pays de l’Union est libre d’établir ses propres objectifs de déploiement pour chaque technologie : électrique, gaz naturel, hydrogène etc… La Commission garde néanmoins un droit de regard et de rectification sur les projets proposés.

Concrètement, l’Europe souhaite pouvoir dégager des objectifs sur le long terme grâce à cette Directive. Un bon moyen de rassurer investisseurs et usagers sur les progrès à venir…