Volant Yoke de Tesla

Du fait de sa forme inhabituelle pour une voiture, le nouveau volant que Tesla imagine pour ses nouvelles Model S et Model X interroge.

Si aux États-Unis la NHTSA réserve encore son aval, l’intégration du volant Yoke dans les nouvelles Tesla Model X et Model S ne semblerait pas poser de problème en Europe.

Député de la 1re circonscription de Seine-Maritime, et président du groupe d’études dédié aux véhicules terrestres, Damien Adam vient cependant de saisir le ministère des Transports au sujet de cet équipement particulier.

« Ces nouveaux volants s’éloignent de la forme des volants traditionnels, arborant une forme rectangulaire, et sont dépourvus des leviers habituels », résume l’élu.



Face à cette innovation, il demande à Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des transports, « si ces nouveaux volants respectent la législation et la réglementation française voire européenne à date, et si, in fine, ces véhicules pourront être homologués en France ».

Plus globalement, il souhaiterait recueillir l’avis du ministre « sur le développement de ces nouveaux volants en général ».

Une réponse officielle devrait parvenir rapidement à Damien Adam.