Lexus RZ 450e

Essayer Lexus RZ 450e ?

Configurez votre véhicule Lexus RZ 450e ou demandez un essai gratuitement.

Dans la forme, c’est une copie du volant Yoke tesla. Dans la pratique, le One Motion Grip de Lexus est bien plus technique que ça.

Avec ses récents SUV électriques, le groupe Toyota a inauguré un nouveau type de volant. Baptisé One Motion Grip, il reprend dans la forme l’idée d’un volant exotique façon commande d’avion, directement issu d’un film de science-fiction. Alors que les observateurs n’ont pas manqué de faire le lien avec le volant Yoke de Tesla, ce système va bien plus loin.

C’est ce qu’expliquent nos confrères de Car Magazine qui ont eu l’opportunité de prendre en main le dispositif One Motion Grip du nouveau Lexus RZ450e. Et les différences sont de tailles : car si le volant Tesla est connecté à une crémaillère traditionnelle, celui de Lexus n’est connecté… à rien. D’après les premiers retours, l’expérience serait troublante et demanderait un temps d’adaptation.

Aucune liaison mécanique pour ce volant Yoke de Lexus

Il s’agit ici d’un système Steering-by-Wire. C’est-à-dire que la liaison entre le volant et les roues est assurée par des capteurs et un Steering Torque Actuator, qui s’occupe de détecter l’angle du volant et d’envoyer les bonnes informations au Steering Control Actuator, le module qui s’occupe de faire tourner les roues.

À lire aussi Toyota bZ4X : le nouveau SUV électrique en détail

Cela permet ainsi de piloter la consistance et l’angle du volant par logiciel. C’est l’une des volontés des équipes japonaises, comme l’a expliqué Takashi Watanabe, l’ingénieur en chef Lexus : l’angle de butée à butée ne devait être que de 150° au maximum, pour ne pas avoir à enlever les mains du volant. Précisons aussi que ce système permet de paramétrer plus finement les retours de direction selon les modes de conduite.

Bref, un système aussi étonnant que prometteur, que nous aurons l’occasion de détailler lors de l’essai du Lexus RZ450e.