Peugeot 3008 hybride rechargeable

Coïncidence ou pas avec la volonté du gouvernement de relocaliser la production de voitures électriques en France, le futur Peugeot 3008 électrique sera assemblé dans le site PSA de Sochaux à partir de 2022-2023.

Toute l’industrie automobile tourne autour du plan de relance, annoncé par Emmanuel Macron ce 26 mai 2020. Plus tôt, son ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait annoncé son vœu de localiser la production des voitures électriques en France.

Ce n’est donc pas un hasard si le syndicat CFE-CGC annonce ce même jour une information concernant PSA. Le groupe français aurait confirmé que « la production de la nouvelle 3008 sera sochalienne » rapporte Les Echos. Historique, le site de production de Peugeot assemble déjà la berline 308, alors que Rennes-La Janais s’occupe actuellement du 3008.

Cette production concerne bien sûr les versions thermiques, mais la 3008 hybride rechargeable et sa future déclinaison 100 % électrique. La plateforme modulaire EMP2, multi-énergies, permet en effet d’accueillir plusieurs motorisations. Le Peugeot e-3008 serait donc « made in France » à l’inverse de son petit frère, le Peugeot e-2008 électrique qui a démarré sa production à Vigo, en Espagne, à l’automne 2019.



Le 3008 électrique ne serait pas disponible avant 2022-2023. Les nouveaux moteurs électriques conçus avec Nidec équiperont le modèle tandis que les batteries seront fournies par Saft. Sur le marché du SUV électrique, le modèle du Lion fera face au Volkswagen ID.4, au prochain Hyundai 45 et à un Renault Morphoz de série.