408 km/h, c’est la vitesse maximale atteinte par la Voxan Wattman sur la piste de l’aéroport de Châteauroux. À l’occasion des 20 ans du groupe Venturi, propriétaire de la marque, la moto électrique survitaminée a décroché 11 records de vitesse.

Sous ses allures de suppositoire supersonique, la Voxan Wattman cache une machine à remporter des records. La moto électrique pilotée par Max Biaggi en a décroché pas moins de 11 entre le 30 octobre et le 1er novembre. Des performances réalisées sur les 3,5 km de piste de l’aéroport de Châteauroux pour célébrer le 20e anniversaire du groupe Venturi, l’actionnaire majoritaire de Voxan.

Ici, la Voxan Wattman dans sa configuration non carénée

Deux versions de la moto zéro-émission ont été utilisées : la première, semi-carénée, a atteint la vitesse de 408 km/h au compteur GPS (394,45 km/h homologués). La seconde, non carénée, mais plus sexy, a plafonné à 357,19 km/h. Des performances obtenues en « départ lancé ». Si certains records n’avaient jusque-là jamais été atteints, d’autres l’étaient déjà, comme le « record de vitesse en catégorie moto électrique semi-carénée de plus de 300 kg », précédemment détenu par le pilote Ryuji Tsuruta sur sa Mobitec EV-02A (329 km/h). La Voxan Wattmann a placé la barre à 366,94 km/h.

Pour rappel, la moto électrique monégasque est équipée d’un moteur de 270 kW (367 ch) offrant 970 Nm de couple. Elle est équipée d’une batterie lithium-ion de 15 kWh de 140 kg, soit près de la moitié des 300 kg de l’engin. La Voxan Wattman poursuivra son programme de records jusqu’à fin 2022 pour notamment tenter d’atteindre les 400 km/h de vitesse moyenne.



Voir tous les records battus par la Voxan Wattman.