Succédant à Mike Conway, l’allemand Maro Engel rejoint l’équipe Venturi pour la troisième saison de Formule E qui débutera le 9 octobre prochain à Hong Kong. Automobile-Propre a pu s’entretenir avec le pilote.

Nouvelle saison et nouveau pilote pour Venturi qui fait appel à Maro Engel pour succéder à Mike Conway pour la saison 2016-2017 du Grand Prix de Formule E. Agé de 30 ans et habitué des courses d’endurance, le pilote allemand courra aux côtés du français Stéphane Sarrazin qui signe sa troisième participation successive au sein de l’écurie monégasque.

Première expérience lors de la saison 2

S’il s’agit de la première participation de Maro Engel au championnat électrique, le pilote a déjà eu l’occasion de prendre en main la monoplace de Venturi.

Formule E : Maro Engel rejoint l'équipe Venturi« J’ai eu une première opportunité de tester la Formule E Venturi l’été dernier pour une trentaine de tours. Un premier contact qui s’est très bien déroulé » nous explique le pilote par téléphone. « C’est suite à cela que Venturi m’a proposé, début 2016, de participer au développement de la voiture pour la saison 3 ». Une monoplace qui bénéficiera d’une version évoluée du « powertrain » utilisé pour la saison 2. Egalement contactée par téléphone, l’équipe Venturi ne souhaite pas communiquer de détails techniques à ce stade.



Tests à Donington

Pour Venturi comme pour toutes les écuries engagées sur cette saison 3 du grand prix de Formule E, la prochaine étape se déroulera sur le circuit de Donington, en Angleterre, ou chaque pilote aura l’occasion de tester les monoplaces avant le début du championnat.

« Il y a deux tests de trois jours chacun  (23-25 août et 5-7 septembre ndlr) » nous détaille Maro Engel. « Ce sont des tests très importants qui vont me permettre de continuer à me familiariser avec la Formule E et ses différents process. Sur un e-Prix ou tout se déroule très vite, la phase préparatoire est importante et l’expérience joue un grand rôle dans le sport automobile. »

L’expérience de l’endurance

« Le principe de la Formule E, c’est de pousser la voiture aux limites tout en réfléchissant à la gestion d’énergie… » résume Maro Engel. Une contrainte n’est pas totalement étrangère au pilote allemand. « En endurance on joue déjà le jeu de l’économie d’essence pour aller plus loin. Mais en Formule E, il faut aussi intégrer les différentes méthodes régénération d’énergie. C’est un challenge qu’il va me falloir relever ».

La première étape de la saison 2016-2017 du grand prix de Formule E aura lieu le 9 octobre prochain à Pékin. Nous ne manquerons pas de suivre avec attention les performances de Maro Engel et de l’équipe Venturi.