Malgré des conditions difficiles, Venturi est parvenu à établir un nouveau record de vitesse électrique en atteignant une moyenne de 386.757 km/h à bord de la VBB-3 sur le Lac Salé de Bonneville, aux Etats-Unis.

Malchance ou effets du changement climatique, la Speed Week connait depuis ces trois dernières années des conditions très défavorables qui ont contraint les organisateurs à annuler purement et simplement Evènement cette année. Une décision qui n’a pas découragé Venturi qui a tout de même tenu à réaliser ses tentatives. Sans parvenir à battre son record de 495 km/h établi en 2010 avec la VBB 2.5, le constructeur monégasque parvient à décrocher un nouveau record de catégorie (plus de 3.5 tonnes) avec la VBB 3 en parvenant à atteindre une moyenne de 386.757 km/h.

Des conditions difficiles

Si l’objectif initial de la VBB-3 était de parvenir à atteindre les 600 km/h grâce à ses 3000 chevaux de puissance, Venturi a dû revoir ses objectifs à la baisse compte tenu des très mauvaises conditions pour réaliser son record.

Alors que la Speed Week devait officiellement débuter le 8 août avant d’être annulée, les équipes de Venturi n’ont pu prendre possession de la piste que le 15 août avec un temps de préparation réduit pour finaliser les derniers réglages. Au final, les premiers essais n’ont pu débuter que le 19 août sur une piste toujours partiellement endommagée avec une longueur réduite à 10 miles au lieu de 12, limitant la durée d’accélération du véhicule.

Si une piste dure et sèche constitue le revêtement idéal sur le Lac Salé, les équipes de Venturi ont dû se contenter d’un sol toujours humide et même bosselé par endroit qui a occasionné de nombreuses difficultés lors des préparatifs, les fortes vibrations venant régulièrement détériorer pièces mécaniques et électroniques de la VBB-3.

Le 21 août, le constructeur parvient tout de même à réaliser une tentative officielle mais un choc violent à l’avant avant du véhicule brise le réservoir du système de refroidissement et met un terme à la tentative.  « En 11 ans de course ici je n’ai jamais vu de conditions aussi difficiles. La voiture glissait ou rebondissait sur les parties humides ou bosselées de la piste. Il était difficile de la maintenir en ligne » a indiqué le pilote, Roger Schroer, qui parvient tout de même à réaliser un record à 386.757 km/h dans la catégorie plus de 3.5 tonnes avec la VBB-3.

Reste maintenant à savoir si Venturi renouvellera sa tentative l’an prochain et, surtout, si les conditions climatiques seront plus favorables sur le Lac Salé.

venturi-vbb3-record-02

La VBB-3 a subit de fortes vibrations en raison du mauvais état de la piste, endommageant ses pièces électroniques et mécaniques

Notez cet article