Suite au duo Renegade et Compass, le célèbre 4x4 Jeep Wrangler se convertira aussi à l’hybride rechargeable début 2021, avec 375 chevaux mais seulement 40 km d’autonomie électrique.

Quand on pense à une catégorie automobile émettant beaucoup de CO2, vient à l’esprit le SUV. L’électrification massive est donc vitale pour ce segment, et d’autant plus pour Jeep, le spécialiste.

La marque américaine a enclenché tard la mutation, cet été 2020 (si l’on exclut le chinois Commander PHEV). Cela a débuté avec les deux plus petits modèles, les Renegade 4xe et Compass 4xe. Un troisième va rejoindre le catalogue, l’emblématique Wrangler.

Grosse batterie, petite autonomie

Le Jeep Wrangler 4xe repose sur un système différent, car plus puissant. Un 4 cylindres 2 litres turbo se couple à l’électrique, pour développer 375 chevaux et 637 Nm de couple maximum, le tout couplé à une boîte automatique 8 rapports. Avec les deux moteurs en action, le tout-terrain pourrait atteindre 100 km/h en 6 secondes.

Mais ce qui nous importe, c’est davantage la partie électrique. Son autonomie sans émission de CO2 locale est de 25 miles, soit 40 kilomètres. C’est peu face à la moyenne des hybrides rechargeable du marché, surtout vue la batterie. Le Wrangler embarque 17 kWh de capacité, la troisième en taille derrière les  Mercedes GLE 350de et BMW X5 xDrive45e !

En contrepartie, la recharge en courant continu (DC) devrait s’inviter (voir vidéo), mais Jeep oublie de mentionner les puissance et options de charge. Et pour loger cela, il faut de la place. Seul le Wrangler Unlimited et ses 4 portes peut ainsi prétendre à la version 4xe, et non le châssis court 2 portes.

Outre les données techniques, le système opère selon trois modes classiques : électrique, hybride et eSave où le moteur essence recharge la batterie. La régénération d’énergie au freinage est bien sûr comprise, mais un mode « Max Regen » pourra le renforcer au besoin. Les capacités de franchissement sont toujours importantes, permises par une garde au sol de 27 cm. Le baroudeur américain s’autorise des passages de gués de 76 cm, des angles d’attaque de 44° ou de fuite de 36°.

Le Jeep Wrangler 4xe se proposera en Europe début 2021, mais nous ne connaissons pas sa gamme exacte. En Amérique du Nord, il affiche 3 finitions 4xe, Rubicon et Sahara. Son prix n’est pas encore connu, mais devrait passer la barre des 60.000 €.

Des Wagoneer 4xe en soutien, mais pas chez nous

En parallèle du Wrangler 4xe, Jeep a présenté un modèle inédit. Le constructeur signe le retour du Wagoneer, un très grand SUV décliné en deux carrosseries dont le Grand Wagoneer ici en concept. Si l’on en parle ici, c’est qu’il offrira une motorisation hybride rechargeable. Le bémol, c’est qu’il ne franchira pas l’Atlantique, vu son gabarit, à moins qu’il suive l’exemple du Ford Explorer.

Jeep Grand Wagoneer Concept

Les Wagoneer et Grand Wagoneer auront de l’hybride rechargeable, mais réservé à l’Amérique du Nord