Offrant jusqu’à 7 places, le Ford Explorer hybride rechargeable promet jusqu’à 40 kilomètres d’autonomie en mode électrique. Il sera commercialisé en France début 2020.

Motorisation du Ford Explorer hybride rechargeable

Référence du SUV outre-Atlantique, où il est commercialisé depuis 1991, le Ford Explorer arrive en Europe dans une version hybride rechargeable inédite. Animé par un groupe motopropulseur offrant jusqu’à 450 chevaux de puissance et 840 Nm de couple, ce grand SUV de 5 mètres de longueur associe un V6 essence 3.0 l de 350 chevaux à un moteur électrique de 100 chevaux. Le tout est piloté par une boite de vitesse automatique à dix rapports.

Si toutes les performances de ce grand SUV n’ont pas encore été révélées, le constructeur annonce la présence de 7 modes de conduite (normal, trail, sport, terrain glissant, remorquage, neige/sable et pente raide) et met en avant une capacité de remorquage de 2500 kilos.

Batterie et recharge

Offrant jusqu’à 13,1 kWh de capacité, la batterie embarquée à bord du Ford Explorer hybride rechargeable autorise jusqu’à 40 kilomètres d’autonomie en mode électrique. Avec une borne murale, comptez trois à quatre heures pour une recharge complète.

Consommation du Ford Explorer hybride rechargeable

En termes de consommation, Ford communique sur une moyenne de 3,4 l/100 km, soit 78 g CO2/km. Une valeur normalisée qui, dans la réalité, dépendra essentiellement du taux d’utilisation du mode électrique.

Intérieur du Ford Explorer Plug-in Hybrid

Capable d’embarquer jusqu’à sept passagers, la version hybride rechargeable du Ford Explorer intègre les dernières innovations de la marque. Installé en position verticale et compatible avec les dispositifs Android Auto et Apple Car Play, l’écran tactile varie de 8 à 10,1 pouces selon le niveau de finition. Il est complété par une instrumentation numérique de 12,3 pouces.

En matière de connectivité, le SUV hybride rechargeable de Ford intègre le dispositif FordPass Connect qui permet, grâce à la 4G, de connecter jusqu’à 10 appareils. L’application Ford Pass permet par ailleurs d’accéder au véhicule à distance, par exemple pour régler le préchauffage de l’habitacle.

Sur la partie assistance à la conduite, l’Explorer Plug-in Hybrid dispose du système CoPilot360. Intégrant régulateur adaptatif, reconnaissance des panneaux et maintien dans la voie, celui-ci autorise une conduite autonome de Niveau 2.

Commercialisation du Ford Explorer hybride rechargeable

En France, le Ford Explorer Plug-in Hybrid entamera sa commercialisation début 2020. Ses tarifs seront communiqués ultérieurement.