La deuxième Hyundai de la gamme Ioniq arrivera finalement plus tard que prévu. La Ioniq 6 va prendre du retard pour des raisons inhérentes à la batterie.

Hyundai a décidé de lancer une sous-marque premium de véhicules appelée Ioniq. Loin du premier modèle portant ce nom, qui se décline en versions électrique, hybride simple et rechargeable.

Crossover plutôt innovant, le Hyundai Ioniq 5 embarque un pack 72,6 kWh pour une autonomie WLTP en cycle mixte jusqu’à 481 km. La future Ioniq 6, déclinée du concept Prophecy, aura besoin d’un rayon d’action plus important.

Le constructeur souhaite ainsi porter la capacité énergétique de la batterie de cette berline sportive à 77,4 kWh utiles. Elle bénéficierait ainsi de 500 kilomètres d’autonomie sur une seule recharge.

Cette taille de pack est celle que propose Hyundai dans la version américaine de la Ioniq 5. Les deux voitures électriques reposent sur la plateforme e-GMP, mais la Ioniq 6 devait au départ recevoir le pack de 72,6 kWh.

La volonté de modifier la capacité énergétique de cette voiture va apporter quelques changements dans son calendrier. Ainsi, elle sera vraisemblablement en retard de deux à trois mois. La date initialement prévue était le printemps 2022. Le modèle pourrait finalement sortir après l’été prochain.

La Hyundai Ioniq 6 arborera une silhouette qui n’est pas sans rappeler les berlines électriques premium que sont l’Audi e-tron GT et la Porsche Taycan. Malgré ses lignes moins anguleuses que celles de la Ioniq 5, elle en reprendra le thème des pixels.