Dans un contexte sanitaire pourtant difficile, l’hybride rechargeable réalise un nouveau record au premier trimestre dans l’Hexagone. Au classement par modèle, c’est la Peugeot 3008 qui se distingue.

Comme le reste du marché automobile, l’hybride rechargeable a connu un début d’année difficile. Après avoir enregistré 8 820 et 9 097 immatriculations en janvier et février, le marché est reparti à la hausse en mars avec 14 145 unités écoulées.

Sur les trois premiers mois de l’année, les voitures hybrides rechargeables cumulent 31 462 immatriculations. Le segment devance de peu celui des voitures 100 % électriques qui totalise 30 489 immatriculations sur la même période.

La Peugeot 3008 en tête

Déjà reine du marché en 2020, la Peugeot 3008 hybride rechargeable continue d’occuper la première place du marché tricolore. Totalisant 4 088 immatriculations, le SUV du lion devance largement la version branchée du Renault Captur, immatriculée à 2 731 exemplaires sur la même période. Arrivent deux autres modèles tricolores. Le Citroën C5 AirCross complète le podium avec 1 839 immatriculations tandis que la DS 7 hybride rechargeable termine quatrième avec 1 398 exemplaires écoulés.



Du côté des autres modèles, le Mercedes GLC et le Volvo XC40 hybrides rechargeables sont les seuls à franchir le cap des 1 000 unités écoulées au premier trimestre. Sur la période, ils totalisent respectivement 1 377 et 1 191 immatriculations.

Hybride rechargeable – Top 20 des immatriculations en France – 1er trimestre 2021 – Source : Avere France

Aller plus loin :