Débarquée en masse au mois de mars 2019, la Tesla Model 3 a représenté à elle seule 29% du marché automobile norvégien, et permet aux électriques de constituer 58% des immatriculations.

Pilote de l’électromobilité, la Norvège ne cesse d’étonner par sa fulgurante transition. En mars 2019, 10.732 véhicules électriques ont été recensés par l’OFV, soit 58,4% du marché local. C’est deux fois plus que les 5.366 unités écoulées en mars 2018 (38% de parts).

Si l’on rajoute les hybrides rechargeables, le voitures « branchées » constituent en mars 77,3% des 18.375 voitures immatriculées en Norvège. Le diesel atteint ainsi à peine 10,4% des livraisons, et l’essence 12,3%.

La Model 3 superstar norvégienne

Dans le détail, la berline Tesla a créé le tsunami attendu avec ses livraisons. 5.315 Model 3 ont inondé le pays, un record mensuel, et surtout 29% du marché. Elle fait ainsi mieux que toutes les autres électriques réunies, menées par les Volkswagen e-Golf, Nissan Leaf, Audi e-tron et BMW i3.

Une performance qui reste à relativiser car le constructeur a déployé des efforts colossaux pour gonfler le chiffre du trimestre. Ce volume est aussi représentatif des années d’attente de certains clients.

En Norvège, la Tesla Model 3 a représenté 29 % des ventes en mars
4.1 (81.18%) 17 vote[s]