Présenté pour la première fois en 2007 au salon de Francfort, le Carver électrique est sur le point d'arriver sur le marché. D'ores et déjà disponible en précommande, il entamera ses livraisons en septembre. 

Trois-roues carrossé doté d’un système d’inclinaison dans les virages, le Carver est un peu un OVNI dans le paysage urbain. Après avoir débuté sa carrière avec des motorisations thermiques, l’engin arrive désormais dans une nouvelle version 100 % électrique. Un choix plutôt logique pour un véhicule dont le terrain de jeu est essentiellement citadin.

Mariant l’agilité d’un trois-roues au confort et à la stabilité d’une petite voiture grâce à son espace entièrement carrossé, le e-Carver dispose d’un système d’inclinaison dans les virages allant jusqu’à 45 degrés. Minimaliste, l’intérieur peut accueillir deux personnes et leurs bagages. Comme pour le Twizy, les deux passagers sont installés en tandem pour conserver une largeur minimale (88 cm).



100 km d’autonomie

Homologué dans la catégorie des quadricycles légers, le e-Carver autorise jusqu’à 45 km/h de vitesse de pointe et 100 kilomètres d’autonomie.

Malheureusement, le constructeur ne communique pas les caractéristiques de son engin et notamment la capacité de la batterie embarquée.

7990 euros

Vendu 7990 euros, le e-Carver peut d’ores et déjà être réservé sur le site du fabricant après le versement d’un premier acompte de 750 euros. Selon le constructeur, les premiers clients seront livrés en septembre.

Si le marché néerlandais reste pour l’heure la principale cible du constructeur, ce dernier n’exclut pas de livrer son engin sur d’autres marchés européens si la demande est au rendez-vous.