Citroën ë-Berlingo électrique 2021 recharge

La nouvelle génération du Citroën Berlingo électrique gagne en sympathie, mais surtout en puissance et autonomie : jusqu’à 280 km par charge.

Après la petite Ami, la compacte ë-C4 et la navette ë-Spacetourer, la gamme Citroën gagne un nouveau modèle électrique. Il s’agit de l’ë-Berlingo, remplaçant de la précédente génération de 2013. Le ludospace repose sur la version thermique Berlingo de 2018 sans en changer l’apparence.

Sur l’aspect technique, les caractéristiques sont identiques à la version utilitaire : moteur de 100 kW/136 ch, couple de 260 Nm et trois modes de conduite. La batterie est de même taille, 50 kWh, et permet 280 km d’autonomie en cycle moyen WLTP. La recharge monte à 7,4 kW en courant AC, ou 11 kW en option, et 100 kW en pointe sur borne rapide DC.

Disponible en version 5 et 7 places, le nouveau Berlingo électrique se décline en deux longueurs : une petite M de 4,40 m et une longue XL de 4,75 mètres. Cette dernière cumule 1 050 litres d’espace de chargement et offre un volume de 4 m3 une fois la banquette arrière repliée.



Quand et quel prix pour le Berlingo électrique ?

Ce Citroën ë-Berlingo est le dernier maillon de la famille des ludospaces électriques PSA (ou Stellantis). Le modèle aux chevrons vient épauler le Peugeot e-Rifter et l’Opel Combo-e Life. Il existe aussi le Toyota Proace City électrique dont la plateforme technique est issue des modèles de PSA.

Comme la variante utilitaire, le nouveau Citroën ë-Berlingo sera fabriqué en Espagne dans l’usine de Vigo. L’ouverture des commandes est imminente, les premières livraisons étant attendues pour le printemps 2021. Prix de base estimé : 35 000 € hors bonus.