Premier utilitaire électrique de la marque, le Citroën Berlingo électrique revient dans une seconde génération en 2021 avec une nouvelle batterie portant son autonomie à 275 km.

Le troisième et dernier véhicule du trio d’utilitaires Citroën débarque. Après les grands frères ë-Jumpy et ë-Jumper, c’est au tour du Citroën Berlingo électrique de se dévoiler. La marque aux chevrons respecte ainsi sa promesse d’une gamme 100 % électrifiée.

Basé sur la troisième génération de l’utilitaire, ce Citroën ë-Berlingo se distingue en deux carrosseries : M de 4,40 mètres et XL de 4,75 mètres. Variant de 3,3 à 4,3 m3, son volume utile permet de contenir deux Europalettes et jusqu’à 800 kg de chargement. C’est donc mieux que les 4,1 m3 et 695 kg de l’ancien modèle. La cabine 3 places ne diffère pas des versions thermiques. Citroën apporte un sélecteur 3 modes (Eco, Normal et Power) spécifique à la conduite électrique.

Le moteur 100 kW/260 Nm est identique à la berline C4 électrique, tout comme sa batterie. L’autonomie du Citroën Berlingo électrique culmine à 275 km en cycle WLTP avec le pack 50 kWh contre 170 km NEDC (138 km WLTP) auparavant. En 7,4 kW, comptez 7 h 30 pour un plein complet (ou 5 h sur triphasé 11 kW). Sur port Combo, la recharge DC fournit jusqu’à 100 kW pour 80 % d’énergie récupérée en 30 minutes.

Publicité


Quelle date de commercialisation pour le Citroën Berlingo électrique ?

Le lancement du Citroën ë-Berlingo électrique interviendra au printemps 2021, au tarif encore inconnu. Ces prochains jours, nous devrions aussi découvrir les équivalents chez Peugeot et Opel.

Au-delà de la version utilitaire, une version VP est également au programme.

Citroën ë-Berlingo électrique 2021

Publicité