L’énergie électrique gagne du terrain, même sur les pistes de dragster américaines : la Ford Mustang Cobra Jet 1400 annonce son premier chrono à la force des moteurs électriques.

Pour promouvoir son arrivée dans le segment des voitures électriques et donner de la crédibilité au Mustang Mach-E (qui a fait le choix de prendre le nom d’un célèbre coupé sportif), Ford a lancé une version très spéciale concoctée par RTR. Mais la marque à l’Ovale Bleu ne fait pas nécessairement que des machines à fabriquer des écrans de fumée et lance désormais la Mustang Cobra Jet 14000.

Alors terrains de chasse gardée des gros blocs moteurs thermiques avalant de l’essence et plus encore, les pistes de dragsters deviendront avec le temps plus silencieuses. C’est ce que tend à prouver Ford avec la Mustang Cobra Jet 1400, qui s’illustre aujourd’hui dans une figure synonyme de puissance débordante et d’un chrono qui n’a pas à rougir.



Le cheval cabré électrique

Animée par quatre moteurs électriques pour une puissance totale de 1.044 kW, soit 1.420 ch pour 1.120 Nm de couple, la pistarde dérivée de la Ford Mustang a passé la barre des 400 mètres depuis l’arrêt en 8,27 secondes à une vitesse de passage de 270 km/h.

Dans la chaîne alimentaire des dragsters, cette Mustang ne fait pas d’étincelles et se montre plus lente que ses homologues tournant à l’essence de course.  Mais elle inaugure un nouveau chapitre dans le milieu, où elle se montre tout à fait capable. Et elle le prouve en s’adonnant aux mêmes acrobaties au départ en faisant décoller son museau du sol, comme aux grandes heures de la Plymouth Barracuda Hemi Under Glass.