Testé par la société danoise Falck, le SUV électrique californien a été spécialement adapté pour les missions de secours.

Interventions dans l’urgence, besoin de puissance, rotations régulières, distances variables selon les missions… si la voiture électrique n’apparaît pas comme la solution idéale pour les véhicules d’intervention et de secours, Falck a voulu tout de même tenter l’expérience.

« Comme personne dans le monde n’a construit d’ambulance électrique, nous avons dû en créer une nous-même » justifie la société qui a choisi le SUV électrique de Tesla pour effectuer une première série de tests grandeur nature au sud du Danemark.

Circuit électrique dédié

Pour Falck, qui a adapté le SUV californien à ses missions, le principal défi autour de la conception de cette ambulance électrique était de résoudre la problématique énergétique.

Gyrophares, sirènes, équipements radios et médicaux, dispositifs de chauffage et de refroidissement… l’ensemble des équipements auxiliaires reposent sur des systèmes énergétiquement indépendants de la batterie principale.  De quoi préserver l’autonomie et garantir que le patient arrive à bon port jusqu’à l’hôpital.

Pour la société d’ambulance, qui exploite quelque 5000 véhicules à travers le monde, il s’agit d’explorer les possibilités du véhicule électrique pour ses missions mais aussi d’anticiper les évolutions réglementaires. Dans certaines régions du monde, les politiques pourraient à terme rendre obligatoire l’électrification des véhicules de secours.

Ce Tesla Model X a été transformé en ambulance électrique
4.5 (90.91%) 11 votes