C’est hier, lundi 10 juin 2019, vers 17h30, qu’une explosion s’est produite dans la station hydrogène de Sandvika, près d’Oslo, en Norvège.

Au moment où nous rédigeons la présente brève, la page Facebook d’Uno-X indique que la cause de l’événement n’est pas encore connue et que des investigations sont en cours. Par prudence, l’enseigne a décidé de suspendre temporairement la distribution d’hydrogène sur ses 3 sites dédiés.

Situé près de la gare de Sandvika, la station défaillante a été la cause de blessures légères sur 2 personnes du fait du déclenchement des airbags de leurs voitures, et d’une évacuation rapide par les secours des personnes se trouvant dans un rayon de 500 mètres.

Quelques témoins ont fixé l’état de la station après l’explosion. Des plaques de tôle arrachées et projetées sur la route et les trottoirs témoignent d’un souffle puissant, mais sans commune mesure avec l’explosion d’une cuve à essence plus spectaculaire et destructeur encore. Des flammes résiduelles semblent avoir mis le feu à la structure, provoquant un dégagement de fumées noires.

Les dégâts modérés laissent à penser que ce ne serait pas un des réservoirs de stockage qui aurait cédé. Il s’agirait plutôt d’une fuite qui aurait été la cause d’un point d’accumulation en hydrogène. Une étincelle aura sans doute suffit à provoquer ensuite l’explosion.

Après une explosion près d’Oslo, Uno-X ferme ses stations hydrogène
4.2 (84.29%) 14 vote[s]