Révélé ce mercredi 14 avril dans sa version définitive, l’Audi Q4 e-tron se décline en deux carrosseries et promet plus de 500 km d’autonomie. Annoncé à partir de 42 800 € hors prime gouvernementale, il sera lancé en juin 2021.

Après le grand SUV e-tron et la sportive e-tron GT, Audi poursuit son offensive électrique et s’attaque au segment très populaire des SUV compacts avec la nouvelle Audi Q4 e-tron.



En matière de design, cette version de série reste assez fidèle au concept initialement présenté en 2019 à l’occasion du Salon de l’automobile de Genève. Comme le classique e-tron, la nouvelle Q4 est proposée en deux choix de carrosserie. La déclinaison coupé Q4 Sportback e-tron et sa ligne de toit plongeante viennent ainsi s’ajouter à la classique Q4 e-tron.

Les deux versions s’étendent sur 4,59 m en longueur, soit 19 cm de moins qu’un Tesla Model Y. Outre leur style et leur coefficient de traînée (0,28 pour la Q4 et 0,26 pour la Q4 Sportback), elles se distinguent par leur volume de chargement. Comptez 520 à 1 490 litres dans la Q4 e-tron et de 535 à 1 460 litres dans la Sportback. Dans les deux cas, la capacité de traction s’élève à 1 000 kilos et même 1 200 pour les configurations Quattro.

Q4 e-tron Q4 Sportback e-tron
Longueur 4 588 mm 4 588 mm
Largeur 1 865 mm nc
Hauteur 1 632 mm nc
Empattement 2,76 m 2,76 m
Coffre 520 – 1 490 l 535 – 1 460 l
Coefficient de trainée 0,28 cx 0,26 cx

Déjà révélé il y a quelques jours, l’intérieur du nouveau SUV électrique d’Audi se distingue par une ambiance résolument futuriste. De 10,25 pouces, l’instrumentation numérique Virtual Cockpit est complétée par un écran tactile. Légèrement orienté vers le conducteur, il varie de 10,1 à 11,6 pouces selon la finition choisie. S’y ajoute un dispositif d’affichage tête haute en « réalité augmentée » qui projette directement sur le pare-brise une partie des informations.

Trois versions pour l’Audi Q4 e-tron

Premier modèle d’Audi à recevoir la plateforme électrique MEB de Volkswagen, la Q4 e-tron reprend une grosse partie des composants déjà embarqués à bord des autres modèles du groupe. Trois grandes configurations sont ainsi proposées :

  • Q4 35 e-tron : cette version de base combine une batterie 52 kWh de capacité nette à un bloc moteur de 125 kW intégré sur le train arrière
  • Q4 40 e-tron : également configurée en propulsion, celle-ci embarque une batterie à la capacité portée à 77 kWh et un moteur un peu plus puissant (150 kW). A priori uniquement disponible sur le Q4 e-tron, cette version se révèle la plus performante en autonomie. En cycle WLTP, celle-ci est annoncée à 520 km
  • Q4 50 e-tron quattro : à transmission intégrale, cette version haut de gamme reçoit deux moteurs électriques et développe jusqu’à 220 kW de puissance. De quoi assurer le 0 à 100 en 6,2 secondes.

La puissance du chargeur embarqué varie de 7,4 à 11 kW selon la version tandis que la charge rapide grimpe à 125 kW sur les versions les plus performantes.

Comme le grand e-tron, la Q4 électrique hérite du système de récupération d’énergie à trois niveaux réglables via les palettes au volant et du plus classique mode « B » qui accentue l’effet du frein moteur.

35 e-tron 40 e-tron 50 e-tron quattro
Capacité batterie en kWh net/brut 52 / 55 77 / 82 77 / 82
Charge AC 7,4 kW 11 kW 11 kW
Charge DC 100 kW 125 kW 125 kW
Puissance max 125 kW – 170 ch 150 kW – 204 ch 220 kW – 299 ch
Couple 310 Nm 310 Nm 460 Nm
Vitesse max 160 km/h 160 km/h 180 km/h
0-100 km/h 9 s 8,5 s 6,2 s
Autonomie e-tron / sportback 341 – 349 km 520 km 488 – 497 km
Conso e-tron / sportback (kWh) 17 – 18,7 / 16,6 – 18,6 17,3 – 19 17,9 – 19,9 / 17,6 -20,9

Moins cher qu’un Tesla Model Y

Industrialisée au sein de l’usine allemande de Zwickau, la Q4 électrique sera lancée dans les prochaines semaines. La classique Q4 e-tron arrivera en juin 2021 tandis que la Q4 e-tron Sportback arrivera à la fin de l’été.

En matière de tarifs, le constructeur annonce un prix débutant à partir de 42 800 € hors bonus pour la version d’entrée de gamme Q4 35 e-tron sur le marché allemand. Facturée environ 2 000 euros de plus, la version Sporback devrait débuter aux alentours de 45 000 € hors bonus. Des tarifs qui ne manqueront pas de faire de l’ombre au Tesla Model Y. Plus grand mais aussi plus performant, le SUV californien débute à partir de 63 000 euros dans l’Hexagone.



Affichant environ 2 000 € de différence avec le classique Q4, la version Sportback sera commercialisée avec quelques semaines de décalage