Quelques semaines après avoir obtenu l’homologation de la Microlino, son concepteur suisse, Micro Mobility Systems, annonce déjà 8.000 réservations. La fabrication de 25 premiers exemplaires de présérie a commencé en Italie.

Les 8.000 réservations pour une valeur totale de 100 millions d’euros proviennent majoritairement d’Allemagne (3257) et de Suisse (1657) mais la petite biplace branchée a également suscité un certain intérêt aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en France où 293 habitants de l’Hexagone ont souscrit une réservation. Des amateurs se sont manifestés jusqu’au Japon.

Fabriqués en sous-traitance par le constructeur italien Tazzari  les premiers exemplaires de présérie sortiront de la chaîne début octobre.

«En novembre, nous organiserons plusieurs événements où vous aurez l’occasion de tester une Microlino et de nous donner votre avis », déclare Wim Ouboter, le père du modèle. « En moyenne une voiture est occupée par 1,2 personne et parcourt 35 kilomètres par jour, cela signifie que la plupart des voitures actuelles sont trop grandes pour leur usage » nous dit-il. Face aux problèmes actuels de mobilité dans les villes et les menaces climatiques, nous devons revenir aux petits véhicules urbains sobres et peu chers qui étaient en vogue dans les années ’50 estime Wim Ouboter qui s’est grandement inspiré de la BMW Isetta de cette époque.

Le début de la production en série est prévu en décembre et les premiers clients suisses seront servis début 2019. En Allemagne, les premières livraisons  sont annoncées pour l’été de l’année prochaine. Si l’objectif initial est de se focaliser sur le marché européen, Micro Mobile Systems n’exclut pas la vente de la licence à des fabricants sur d’autres continents pour que la Microlino soit disponible dans le monde entier.

La réservation est gratuite, mais pour la transformer en commande officielle, il faut verser 1000 €. Pour rappel, le prix est de 12.000 €.

Microlino : déjà 8.000 réservations pour l’Isetta électrique !
4.8 (95%) 4 votes