Dans un mail envoyé aux détenteurs d’une réservation pour la Microlino, le jeune constructeur suisse, Micro Mobility Systems, annonce le lancement de la production et les premières livraisons pour ce printemps. Les clients suisses seront fournis en priorité. Aux autres, le fabricant demande encore de la patience : ils seront prévenus plus tard lorsque les tests et les livraisons s’organiseront dans leur pays.

D’abord prévues à la fin de l’été 2018, les premières livraisons de cette héritière branchée de la mythique Isetta (née dans les années 1950) auront finalement pris près d’un an de retard. On en connait la raison : face au succès inattendu des préréservations – déjà plus de 8.000 en septembre 2018 – Wim Ouboter, le boss de la société helvète, avait décidé de transférer la production (initialement programmée chez Tazarri en Italie) dans l’usine du fabricant allemand Artega, dont la capacité est plus importante.

« Le déménagement de notre ligne de production en Allemagne a pris plus de temps que prévu, mais nous sommes heureux de pouvoir annoncer que les premières Micolino seront livrées au cours de ce printemps. Notre chaîne de fabrication fonctionne maintenant et elle sort les derniers véhicules de pré-série, avant le début officiel de la production en série » peut-on lire dans le courrier adressé aux futurs clients.

Dans la foulée, la jeune marque fait savoir qu’un nouveau site permettra bientôt aux détenteurs d’une réservation de configurer leur Microlino. Les ventes débuteront en Suisse. Les autres futurs propriétaires ne devront pas encore verser d’acompte pour l’instant. Dans les prochaines semaines ils recevront un code personnel qui leur permettra d’entrer dans un espace dédié du site où ils pourront encoder leurs infos personnelles et configurer leur Microlino. Leur choix ne sera pas encore définitif : ils pourront encore le modifier par la suite. Ce n’est qu’après avoir testé la voiture lors d’essais qui seront organisés dans leur pays qu’ils pourront la commander en payant un acompte de 1.000 €.

Pour l’heure Micro Mobility Systems ne donne pas d’autres précisions sur les délais de livraison. Mais la capacité de production de l’usine étant de 8.000 véhicules par an, les derniers détenteurs d’une réservation devront probablement patienter encore plus d’un an.

Aucune nouvelle info non plus sur le prix et les caractéristiques techniques de la petite citadine électrique. On suppose donc que les données communiquées précédemment sont toujours d’actualité.

Pour rappel la Microlino sera vendue à partir de 12.000 euros. Ses dimensions réduites (L x l = 2,43 x 1,5 m) permettent d’embarquer 2 personnes et 300 litres de charge à l’arrière, avec une vitesse maximale de 90 km/h. Le moteur de 15 kW de puissance, et le couple de 110 Nm, permettent d’atteindre les 50 km/h en 5 secondes. Mais il ne faudra pas trop peser sur l’accélérateur pour parcourir les 200 kilomètres d’autonomie annoncés avec le pack de 14,4 kWh de capacité ou 120 km avec la batterie de 8 kWh.

Microlino : lancement de la production et premières livraisons ce printemps
4.6 (91.43%) 14 vote[s]