Par le biais du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’ADEME va financer le déploiement de 100 nouvelles stations GNV à travers l’hexagone. Essentiellement destinées aux poids-lourds, celles-ci seront également ouvertes au public.

L’ADEME va financer 100 stations GNV en France
3.6 (71.43%) 7 votes

Ce financement intervient suite à l’appel à projets « solutions intégrées de mobilité GNV ». Lancé par l’Etat et l’ADEME en juillet 2016, celui-ci a permis de retenir huit dossiers pour un investissement global de 381 millions d’euros, dont 30 millions financés par l’Etat.

Les huit projets retenus sont les suivants :

  • Total Pitpoint pour le déploiement de 20 stations et la mise en circulation de 400 véhicules équivalents poids-lourds à l’échelle nationale,
  • Innov’ Transport Air : porté Air Liquide, ce projet d’envergure nationale vise le déploiement de 24 stations et la mise en circulation de 600 véhicules,
  • Réseau GNV : piloté par GNVert, une filiale du groupe Engie, le projet porte sur le déploiement de 10 stations et la mise en place de 200 véhicules.
  • Seven Occitanie, pour le déploiement de 20 stations dans les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, et la mise en circulation de 400 véhicules,
  • Bretagne Mobilité pour le déploiement de 9 stations en Bretagne et la mise en circulation de 180 véhicules,
  • Vendée GNV pour le déploiement de 7 stations et la mise en circulation de 140 véhicules sur le territoire vendéen,
  • V Gas et V Gas 2. Portés par Proviridis, les deux projets visent le déploiement de 10 stations et la mise en circulation de 200 véhicules répartis entre les régions PACA, Grand Est et Hauts-de-France.

Censées voir le jour dans les quatre ans à venir, ces 100 stations viennent compléter le maillage déjà en place et visent à dynamiser l’utilisation du gaz, qu’il soit liquéfié ou comprimé, dans le domaine du transport de marchandises.