Annonçant de nouvelles mesures en faveur des territoires, François Hollande a réitéré l’objectif gouvernemental d'installer des bornes de recharge pour véhicules électriques « tous les 50 kilomètres ». L’occasion de faire un point sur l’avancée du maillage français.

A l’occasion d’un comité interministériel aux ruralités organisé ce lundi 14 septembre en Haute-Soâne, François Hollande a annoncé une série de mesures sur la mobilité et rappelé l’engagement du gouvernement en faveur des infrastructures de recharge avec un objectif d’une borne tous les 50 kilomètres.

Dispositif ADEME – 37 dossiers validés

Si les ambitions gouvernementales en matière de bornes de recharge ne sont pas nouvelles, l’annonce du Président de la République a permis de faire un nouveau point sur la validation des dossiers du dispositif ADEME permettant aux acteurs publics de recevoir jusqu’à 50 % de financement pour leurs projets de déploiement.

Lancé en janvier 2013, le dispositif d’aide opéré par l’ADEME a permis à ce jour de valider 4 dossiers régionaux et 33 dossiers départements avec un objectif de déploiement de 13.229 points de charge d’ici au 31 décembre 2017. Sur un budget global d’environ 50 millions d’euros, l’Etat a alloué quelques 40 millions d’euros pour les différents projets.

borne_rapide_sydev_charge

Le dispositif ADEME a permis de financer de nombreux projets publics comme en Vendée où le maillage a été orchestré par le SyDEV.

Des acteurs privés pour compléter le maillage

Au-delà des acteurs publics et grâce à la loi du 4 août 2014, l’Etat compte également sur les acteurs privés pour dynamiser le maillage dans les territoires en lien avec les collectivités concernées grâce à un système permettant une exonération sur la taxe d’occupation du domaine public.

A ce jour, deux acteurs ont été validés par le gouvernement :

  • Bolloré qui prévoit le déploiement de quelques 16.000 points de charge, dont la moitié avant le 31 décembre 2016. Officiellement validé en début d’année, le groupe français ne semble pas encore avoir réalisé ses premiers déploiements.
  • La CNR qui a déjà initié le déploiement de quelques 52 points de charge rapide réparties le long du Rhône, de la frontière suisse à la Méditerranée. Celui-ci devrait être terminé au 31 mars 2017.

S’il ne fait pas l’objet de financement gouvernemental, le projet Corri-door mérite également d’être cité. Porté par EDF et plusieurs constructeurs, il prévoit le déploiement de 200 bornes rapide sur les autoroutes d’ici à la fin de l’année.

corridor_electrique_cnr

En Vallée du Rhône, la CNR déploie de véritable stations-service multistandards à destination des véhicules électriques.

François Hollande veut une borne de recharge tous les 50 km !
Notez cet article