Après avoir écoulé plus de 10.000 exemplaires de sa petite E100 l’an dernier, Baojun étend sa zone de commercialisation à d’autres villes chinoises.

Issue d’une joint-venture établie entre SAIC et General Motors, Baojun est l’une des marques en vogue sur le marché du véhicule électrique en Chine. Initialement disponible dans la ville de Liuzhou, la micro-citadine électrique est désormais lancée sur l’ensemble du territoire de la région autonome Zhuang du Guangxi.

Stricte deux places, la Baojun E100 ne mesure que 2.488 mm de long pour 1.506 m de large. Animée par un moteur de 29 kW, elle embarque une batterie de 14.9 kWh et autorise 150 kilomètres d’autonomie avec une charge.

Entre les aides nationales et celles distribuées par les autorités locales, la petite E100 bénéficie de 50 % de subventions. Un sérieux levier pour le modèle dont le prix final varie de 45 800 RMB à 58 800 RMB une fois les aides déduits, soit entre 6.000 et 7.600 euros.

Baojun E100 : la voiture électrique « low cost » de GM accélère en Chine
3.8 (75%) 4 votes