Un an après la présentation de son étude Next100, BMW a présenté à Francfort son interprétation de la mobilité électrique du futur avec la BMW i Vision Dynamics. Avec pour ferme intention de marcher sur les plates-bandes de Tesla, cette berline quatre portes préfigure la future BMW i5.

À l’instar des autres modèles de la gamme, le design du concept i Vision Dynamics est une nouvelle fois en rupture par rapport à ce que l’on peut voir habituellement chez la marque allemande. Appelée à s’intercaler entre la BMW i3 et la BMW i8 au sein de la gamme, cette future voiture électrique, qui pourrait prendre l’appellation i5, se distingue par son long « nez », des optiques très effilées et une calandre démunie d’aération et soulignée par un encadrement bleu électrique. A l’instar de la Tesla Model S, les poignées sont directement intégrées à la carrosserie…

« Avec les i3 et i8, nous avons conçu une voiture urbaine révolutionnaire et une voiture de sport révolutionnaire » a expliqué Adrian van Hooydonk, vice-président de BMW en charge du design. « A présent, BMW i Vision Dynamics combine la mobilité électrique avec les valeurs fondamentales de BMW : dynamisme et élégance. Nous démontrons donc comment la gamme de produits et le langage de conception de BMW i peuvent être développés dans d’autres concepts » a-t-il ajouté.

Un concept qui entre dans le cadre d’un vaste programme d’électrification de la marque allemande. « En 2025, notre offre comprendra 25 modèles électrifiés dont 12 totalement électriques et 13 hybrides rechargeables » a précisé le PDG du groupe, Harald Krüger, la veille de l’ouverture des journées presse.

600 km d’autonomie

Sur la partie technique, BMW est malheureusement plutôt avare en information. Dans son communiqué, le constructeur se contente d’annoncer les principales performances de sa voiture électrique qui pourra parcourir jusqu’à 600 kilomètres en une seule charge, atteindre 200 km/h et passer de 0 à 100 km/h en 4 secondes.

En termes de fonctionnalités, un dispositif de conduite autonome sera également au rendez-vous. Un dispositif qu’on peut d’ailleurs apercevoir via le petit boitier noir situé sous la calandre.

Anti-Tesla

Pour BMW, l’objectif de cette future BMW i5 est on ne peut plus clair : concurrencer directement Tesla en proposant un véhicule aux mêmes performances qu’une Model S ou une Model 3. Lors de sa conférence de presse à Francfort, la marque allemande n’a d’ailleurs pas hésité à railler Tesla et Elon Musk, évoquant la récente extension d’autonomie accordée aux propriétaires de Model S et Model X en Floride et annonçant l’attribution d’un fonds d’aide pour les victimes de l’ouragan.

La marque californienne aura toutefois le temps de voir venir puisque la commercialisation de ce troisième modèle de la gamme « i » ne serait pas attendue avant 2020-2021…

Et vous ? Que pensez-vous de ce nouveau concept ?

BMW i Vision Dynamics : galerie photos