Un fourgon hydrogène et trois camionnettes 100% électriques : au salon IAA des véhicules utilitaires à Hanovre, Volkswagen a mis l’accent sur le zéro émissions. En retard sur l’électrification, la petite gamme d’utilitaires « verts » s’étoffe de quatre nouveaux modèles dont une version cargo de l’ID. Buzz.

Trouver une voiture électrique qui convient à ses besoins est de plus en plus facile… sauf pour les professionnels. Si la gamme de véhicules de tourisme électriques est plutôt complète, celles des véhicules utilitaires est clairsemée et financièrement peu accessible. Les quatre nouveaux modèles présentés par Volkswagen au salon IAA du véhicule utilitaire à Hanovre viennent élargir l’éventail.

I.D. Buzz Cargo, le fourgon vintage du futur

Basé sur l’I.D. Buzz, réédition électrique de l’emblématique Combi, l’I.D. Buzz Cargo interpelle par son look néo-rétro. Basé sur la plateforme MEB récemment présentée, le concept offre seulement 800 kg de charge utile. Sans dévoiler l’autonomie du prototype, Volkswagen annonce que les véhicules utilisant la plateforme peuvent parcourir entre 330 et 550 km WLTP « selon la taille de la batterie et du modèle choisi ». Sur l’I.D. Buzz Cargo, il sera possible d’opter pour un pack de 48 ou 111 kWh. Des capacités qui semblent assez peu cohérentes avec la période de commercialisation prévue. Sur le toit, des panneaux solaires peuvent étendre l’autonomie de 15 kilomètres par jour selon la marque.

Long de 5,05 m, large de 1,98 m et haut de 1,96 m, il bénéficie d’un rayon de braquage inférieur à 10 m grâce à ses quatre roues directrices. L’I.D. Buzz Cargo peut atteindre 160 km/h, propulsé par un moteur de 204 chevaux placé à l’arrière. Il est équipé du pilotage automatique « I.D. Pilot » et sa transmission peut entraîner les 2 ou 4 roues au choix. L’utilitaire devrait être commercialisé autour de 2022, en même temps que l’I.D. Buzz « classique ». Volkswagen aura probablement adapté les caractéristiques du concept aux standards du moment.

Crafter « HyMotion », l’utilitaire hydrogène

Là où l’I.D. Buzz Cargo ne pourra pas aller faute d’autonomie suffisante, le Crafter HyMotion prendra le relais. Équipé d’une pile à combustible, l’utilitaire de 4,25 tonnes dépasse les 500 km d’autonomie selon Volkswagen. Ses réservoirs peuvent stocker 7,5 kg d’hydrogène, soit un peu plus que les véhicules particuliers (6,64 kg pour le Hyundai Nexo). Il offre une charge utile plus élevée que son équivalent électrique, l’e-Crafter, qui doit être commercialisé avant la fin de l’année. Si son ordre de prix n’est pas communiqué, il devrait être extrêmement élevé : le e-Crafter démarrant à 69.500 euros et la technologie hydrogène étant bien plus coûteuse que l’électrique. A titre d’exemple, le SUV Hyundai Nexo est proposé à partir de 72.000 euros hors bonus.

e-Transporter et e-Caddy: objectif taxi

Volkswagen a également confié deux de ses utilitaires à la division « e-Line » d’ABT pour les convertir à l’électrique. Sur le célèbre Transporter, le préparateur propose deux options de batterie : 37,3 et 74,6 kWh. Présenté sous forme de Taxi au salon IAA, le prototype dispose respectivement de 208 et 400 km d’autonomie. Son moteur de 112 chevaux (82 kW) développe un couple de 200 Nm.

Plus compact, le e-Caddy bénéficie de la même chaîne de traction. Le concept est cependant limité à un seul et unique pack de 37,3 kW et sa vitesse est bridée à 120 km/h. Des performances suffisantes pour certains taxis, VTC et autres services de transport qui souhaiteraient électrifier cette catégorie de véhicule actuellement toujours dépendante du diesel. Le constructeur n’a toutefois pas communiqué de date de commercialisation ni de tarif.

Volkswagen dévoile un I.D Buzz Cargo et trois utilitaires zéro émissions
5 (100%) 3 votes