Voiture électrique : le marché français en bonne forme en juillet


Publicité

Avec plus de 3000 unités écoulées, la voiture électrique réalise de bons résultats malgré le recul du marché automobile français, en baisse de 1,8 % par rapport à l’an dernier.   

Si l’on compare les résultats obtenus aux 1754 immatriculations enregistrées en juillet 2018, les ventes de voitures électriques ont augmenté de 75 % au cours du mois écoulé. Avec 3078 exemplaires écoulés selon les chiffres communiqués par le CCFA, l’électrique a représenté 1,79 % des ventes de véhicules neufs en juillet. Une part qui grimpe à 2,48 % si on y intègre les 1180 voitures hybrides rechargeables immatriculées sur le mois.

Près de 1500 immatriculations pour la Renault ZOE

S’il faudra encore patienter avant que l’AVERE France ne diffuse les statistiques détaillées des différents modèles, le rapport du CCFA laisse déjà entrevoir les chiffres de la Renault ZOE et de la Tesla Model 3.

Alors que la citadine au losange cumule 1481 immatriculations sur le mois, la berline californienne en totalise 304, soit plus de trois fois moins que les 1097 immatriculations enregistrées au mois de juin.

Avec respectivement 10.358 et 3.527 exemplaires immatriculés depuis le début de l’année, la ZOE et la Model 3 restent les deux leaders du segment en France.

Depuis le début de l’année, plus de 3500 exemplaires de la Tesla Model 3 ont été immatriculés en France.

91 % de parts de marché pour l’essence et le diesel

Si la voiture électrique progresse, le marché automobile français demeure fortement attaché aux véhicules thermiques. Avec respectivement 57 et 34 % de parts de marché, l’essence et le diesel continuent de dominer de très loin les ventes de véhicules neufs.

Cumulées, les deux technologies représentent 91 % des immatriculations du mois de juillet. Une part qui grimpe même à près de 97 % si on y ajoute les ventes de véhicules hybrides « non rechargeables » dont la part de marché s’élève à 5,5 % pour un total de 9463 unités écoulées en juillet.

Belle progression pour le superethanol

Quasi inexistante sur les six premiers mois de l’année, la filière du superéthanol réalise un sérieux bond en avant en juillet. Au total, 1411 véhicules E85 ont été immatriculés au cours du mois écoulé. Un succès qui s’explique en grande partie par l’arrivée massive des premiers Ford Kuga Flex-Fuel, un modèle annoncé par la marque américaine en tout début d’année.

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre