Basé sur la même plateforme que la nouvelle Yaris, la Toyota Yaris Cross introduit la marque sur le segment des petits crossovers. Made in France, le modèle sera lancé mi-2021.

Après avoir lancé il y a quatre ans le Toyota C-HR sur le segment C-SUV, Toyota continue de descendre en gamme et lève le voile sur son premier SUV du segment B : la Yaris Cross.

Côté style, cette Yaris Cross hybride n’est pas sans rappeler une version miniature du nouveau Toyota RAV4 avec sa calandre à la fois imposante et sculptée. Si l’empattement est identique à celui de la Yaris standard , la longueur hors tout gagne 240 mm pour maximiser l’espace intérieur tandis que la présence de pneus en 18 pouces permet de rehausser la garde au sol de 30 mm. La hauteur et la largeur hors tout augmentent enfin de 90 et 20 mm.

Longueur hors tout4 180 mm
Largeur hors tout1 765 mm
Hauteur hors tout1 560 mm
Empattement2 560 mm

A l’intérieur, la présentation du Yaris Cross est très proche de celle de la nouvelle Yaris

Plateforme GA-B

Intégrant la nouvelle architecture TNGA (Toyota New Global Architecture) du constructeur, la Yaris Cross repose sur la même plateforme que la nouvelle version de la Yaris : la GA-B.

Animée par un groupe motopropulseur hybride de quatrième génération, la Yaris Cross reprend à l’identique le système de la Yaris.  Composé d’un trois cylindres essence 1,5 litre à cycle Atkinson couplé à un bloc électrique, celui-ci développe jusqu’à 116 chevaux de puissance (85 kW). La différence se joue dans la présence de deux configurations : la première en simple traction et la seconde en transmission intégrale. Optionnelle, cette dernière améliore la stabilité et la motricité au quotidien. « Au départ et à l’accélération, le couple est envoyé à l’essieu arrière. En conditions normales, seules les roues avant sont motrices mais en cas de mauvaise adhérence (pavés mouillés, forte pluie), la motricité intégrale s’enclenche automatiquement » détaille le communiqué du constructeur.

A ce stade, le constructeur ne donne pas d’indication sur les performances de son nouveau SUV hybride. Sur le plan environnemental, le constructeur estime le niveau d’émissions de CO2 inférieur à 90 g/km pour la déclinaison deux-roues motrices et à moins de 100 g/km pour la version à transmission intégrale.

Un SUV hybride made in France

Attendu mi-2021, la Toyota Yaris Cross sera assemblée sur les mêmes lignes de production que la Yaris, à Valenciennes dans le nord de la France. A ce stade, le prix de ce nouveau SUV n’a pas été révélé mais il devrait être plus élevé que celui de la Yaris hybride, commercialisée à partir de 20.950 € dans l’Hexagone.

Appelée à devenir l’un des best-sellers de la marque en Europe, la Yaris Cross sera produite à quelque 150.000 exemplaires par an.

Toyota Yaris Cross : galerie photo