Pour débuter son événement eWays se tenant jusqu’au 23 octobre, Renault dévoile le concept de son futur SUV compact électrique Mégane eVision, ainsi que la Dacia électrique de série, la Spring.

En février, le Morphoz illustrait le futur branché du Losange. Renault donnait ainsi un premier aperçu de sa nouvelle génération de voitures électriques, avec un grand SUV étirable de 40 centimètres. Plus concret et proche de la grande série, le constructeur a présenté aujourd’hui un concept de SUV plus petit, le Mégane eVision, ainsi que la version de série du concept Dacia Spring.

Publicité


Un crossover Mégane électrique

La Mégane eVision est-elle une berline compacte, un SUV ? Disons un peu des deux, un crossover, un mélange des genres. Ses proportions sont râblées, avec une peinture gris mat, un toit noir doré, ainsi qu’une signature lumineuse complexe. Selon le nouveau PDG du groupe Renault, Luca de Meo, ce serait « 95 % de la version que vous verrez sur la route ».

D’environ 4,21 m de long, le crossover électrique Mégane repose sur la plateforme CMF-EV, développée par Nissan au sein de l’Alliance. Nous vous invitons à consulter notre article dédié, donnant de nombreux détails sur le moteur, les batteries, et le futur électrique de la marque.

La Dacia électrique, enfin !

En février, Renault avait donné un avant-goût très proche de la production. Sans surprise, nous savions que la Dacia Spring serait une version européenne de la Renault City K-ZE, vendue en Chine. Sa version de série se nomme précisément Spring Electric, et ne change rien au concept, hormis ses couleurs. Cette Dacia branchée adopte une motorisation 33 kW et 125 Nm, associée à une batterie de 26,8 kWh. Son autonomie serait de 225 kilomètres en cycle WLTP, tandis que son coffre affiche 300 litres.

Ici, la Dacia Spring dispose d’une livrée Zity blanc et vert. Une partie des exemplaires produits seront à destination du service d’autopartage de Renault, et la marque prévoit même une version fourgon, au volume de chargement de 800 litres (en 2 places on présume). Question prix, c’est l’inconnu, mais De Meo confirme qu’elle sera la moins chère des voitures électriques du marché.

Un nouveau Captur hybride pour électriser

« Tous les nouveaux modèles auront une version électrifiée à partir de 2022, en hybride ou électrique » annonce Luca de Meo. En exemple, on sait que l’Arkana E-Tech plug-in gonflera la gamme début 2021, tout comme la nouvelle version hybride 140 ch du Captur E-Tech.

Le concept Renault Mégane eVision et la Dacia Spring Electric seront visibles lors de l’événement Eways, jusqu’au 23 octobre. Il est animé de conférences et tables rondes autour de la mobilité et de l’automobile électrifiée. Ce dispositif est en réalité le remplacement du stand Renault du Mondial de l’Auto, annulé pour cause de COVID-19.

Publicité


Publicité