Surprise en pleine phase de test, la nouvelle Leaf vient d’être aperçue sur une borne de recharge rapide du réseau Corri-Door. De nouveaux clichés qui permettent de confirmer certaines informations techniques.

Révélées par l’intermédiaire du groupe Facebook du Leaf France Café, cette série d’images prises sur l’Aire de Corbières (Aude), le long de l’autoroute A61, montrent une Leaf encore masquée chargeant tranquillement sur une borne rapide du réseau Corri-Door.

« Les deux personnes à bord, qui communiquaient en anglais, n’étaient pas du tout ravies de me voir prendre ces images et m’ont même demandé de les supprimer » nous explique Nicolas Dufresne, propriétaire d’une Leaf et auteur des photos.

Le CHAdeMO confirmé

Si la voiture électrique nippone reste encore masquée, les clichés confirment certaines informations techniques comme la présence du connecteur CHAdeMO pour la charge rapide associé à une nouvelle prise type 2 qui semble remplacer la type 1 du modèle actuel. De quoi espérer l’hypothétique présence d’un chargeur AC plus puissant. Compte tenu de la configuration du réseau français, un 22 kW AC serait  le bienvenu !

295 km d’autonomie avec batterie chargée à 99 %

Autre élément de réponse apporté par ces images : l’autonomie. Selon les commentaires de l’auteur des photos, l’ordinateur de bord de ce prototype affichait 295 kilomètres d’autonomie avec une batterie chargée à 99 %. « Configuré en conduite à droite et immatriculé en Espagne, le prototype avait juste 5000 km au compteur » nous précise Nicolas Dufresne.

De quoi espérer une autonomie réelle de 300 kilomètres voire davantage si les calculs de l’ordinateur de bord tiennent compte d’un énergivore parcours sur l’autoroute. En termes de capacité, on reste toujours dans une certaine inconnue mais avec une fourchette qu’on peut estimer entre 40 et 60 kWh compte tenu des informations de l’ordinateur de bord, les dernières rumeurs évoquant davantage une capacité de l’ordre de 38 kWh (voir notre article).

Parmi les autres éléments apparents figurent la nouvelle instrumentation digitale et le bouton bleu, sur le côté droit du volant, dédié à l’activation du dispositif ProPilot pour l’assistance à la conduite. « L’instrumentation se divise en deux parties, la première, à gauche, est digitale tandis que la seconde, à droite, reste traditionnelle avec un système d’aiguille classique » nous explique l’auteur des images ajoutant avoir vu 4 capteurs sur la face avant, « semblables à des systèmes d’aide au stationnement mais plus gros », ainsi qu’un capteur central, placé entre la plaque d’immatriculation et la trappe de recharge, servant probablement au fonctionnement du ProPilot.

« Cuir Alcantara, couleurs bi-ton… la finition intérieure s’approchait du haut de gamme et le prototype semblait proche du modèle de série » se souvient notre interlocuteur.

Des tests indispensables

Pour Nissan, ces tests en conditions réelles sont indispensables. Il s’agit à la fois de tester le comportement de la voiture, ses performances ainsi que le bon fonctionnement des différents composants électriques et des nouvelles fonctionnalités telles que le système ProPilot ou le dispositif ePedal révélé il y a peu par le constructeur.

En termes de volume, on ne sait pas combien de versions bêta de cette nouvelle Leaf sont en circulation. Une chose est sûre, des tests ont également lieu aux Etats-Unis où une version beaucoup plus découverte a été surprise il y a quelques jours.

 

La nouvelle Nissan Leaf est arrivée en France
Notez cet article