Lamborghini a annoncé un plan d’électrification en trois phases courant jusqu’en 2030. La marque va effectuer une transition progressive du thermique à l’électrique. Les jours des moteurs thermiques sont comptés à Sant’Agata Bolognese.

Avec la transformation du marché automobile et une électrification inéluctable, tous les constructeurs doivent s’adapter. C’est pour cela que Lamborghini a dévoilé un plan en trois phases, pour l’évolution de ses produits et de ses infrastructures.



C’est Stephan Winkelmann, PDG d’Automobili Lamborghini, qui a tracé les contours de cette révolution. La marque au taureau, qui utilise encore des V8, V10 et V12 atmosphériques et turbocompressés, va opérer une véritable métamorphose.

Le plan se déroulera selon trois phases qui emmèneront Lamborghini vers la voiture électrique en fin de décennie. La première partie de ce plan clôturera ainsi le chapitre du moteur à combustion. Une décision qui marque déjà un premier grand tournant, et qui fera sûrement grincer des dents chez les aficionados.

L’adieu au moteur à combustion

Le constructeur prévoit plusieurs modèles dans les deux prochaines années, afin de rendre hommage à l’histoire de la marque. Et c’est le moteur à combustion, atmosphérique puis turbocompressé, qui a marqué les premières décennies de Lamborghini et sera mis à l’honneur.

C’est en particulier vrai pour les 15 dernières années, durant lesquelles la marque s’est imposée sur le marché de la supercar luxueuse. L’arrivée de l’Urus a aussi lancé Lamborghini sur le secteur des SUV haut de gamme.

Ce baroud d’honneur du moteur à essence verra l’arrivée de deux derniers modèles à V12 atmosphériques, que Lamborghini annoncera cette année. La célébration des voitures au taureau ayant marqué son histoire se fera aussi via des versions limitées.

Un premier pas dans l’électrification

Après le lancement en 2019 de la Sian FKP 37, première Lamborghini équipée d’un système hybride, l’hybridation fera un retour en force à partir de 2023. Ce sera en effet l’année durant laquelle Sant’Agata Bolognese produira sa première voiture hybride de série.

Lamborghini promet de conserver le caractère et l’expérience de conduite de ses modèles. La firme travaille déjà sur un carbone encore plus léger pour compenser le poids de l’électrification. En 2024, le constructeur promet qu’il aura électrifié l’ensemble de sa gamme.

L’objectif concret est de réduire les émissions de CO2 de ses produits de moitié avant 2025. Pour cela, cette phase de développement et d’arrivée de l’hybride sera le plan le plus onéreux qu’ait lancé la marque.



Winkelmann a en effet révélé que Lamborghini investira plus de 1,5 milliard d’euros en quatre ans. Il s’agira tout autant de recherche technologique que de modernisation et d’adaptation des infrastructures du siège de la marque.

L’arrivée d’une voiture électrique après 2025

Le programme complet se nomme Cor Tauri, et ce nom représente « l’étoile la plus brillante de la constellation » Lamborghini. Dans les faits, il pointe vers la sortie d’un véhicule 100 % électrique, qui interviendra après 2025.

Lamborghini ne place pas encore de date précise pour ce modèle « zéro émission ». Cette voiture électrique sera un quatrième modèle, et non une version électrique d’un produit existant. L’Aventador, la Huracan et l’Urus évolueront, mais constitueront toujours la gamme de la marque jusqu’en 2025.

Ce ne sera pas la première évocation d’une voiture électrique chez Lamborghini, qui avait présenté le concept Terzo Millenario en 2017. Cet exercice de style n’avait toutefois pas offert beaucoup de détails, et ne servira certainement pas de base de réflexion pour la future voiture électrique.

Outre la sortie de ce modèle, Lamborghini prévoit de faire drastiquement évoluer ses infrastructures. Les 160 000 m2 du QG de la marque sont déjà neutres en carbone, et c’est dans une volonté « de protection de l’environnement, de durabilité de la chaîne d’approvisionnement et d’attention envers les employés » que le constructeur s’engage.

« L’électrification de Lamborghini est une direction prise récemment, nécessaire dans un contexte d’un monde changeant », a déclaré Winkelmann. « Notre réponse est un plan avec une approche à 360 degrés qui inclut nos produits et notre site de Sant’Agata Bolognese. »

« Ils nous mèneront vers un futur plus durable tout en restant fidèles à notre ADN. Lamborghini a toujours été synonyme de technologie et d’expertise de pointe pour construire des moteurs performants. Cet engagement reste notre priorité absolue dans cette trajectoire d’innovation. »