BMW a annoncé l’arrivée d’une version moins puissante, l’i4 eDrive35… avec quand même 285 ch. Mais l’autonomie baissera aussi.

Au Canada, BMW vient d’ouvrir les commandes pour une nouvelle version de l’i4, le pendant électrique de la Série 4 Gran Coupé : l’eDrive35, qui est donc placée en dessous de l’eDrive40. Et la marque fait savoir que cette déclinaison moins puissante arrivera chez nous bientôt, d’ici début 2023.

L’eDrive35 reçoit un moteur de 210 kW, soit 285 ch. Avec la 40, c’est 250 kW, soit 340 ch. Le couple maxi culmine à 400 Nm. Cette variante garde de jolies performances, puisque le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,0 secondes.

Plus important, la batterie est plus petite. Alors que la 40 a une batterie avec une capacité nette de 80,7 kWh, la 35 est annoncée avec une batterie de 66,0 kWh. Forcément, l’autonomie va en prendre un coup. Alors qu’elle est de 590 km avec la 40, sur la 35 BMW annonce 490 km (cycle WLTP). Ce qui reste une bonne valeur. Surtout, c’est une donnée proche de celle de la Tesla Model 3 de base.

À lire aussi Essai comparatif : la BMW i4 peut-elle contrer la Tesla Model 3 ?

Avec cette i4 à la fiche technique dégonflée, BMW veut assurément s’attaquer à cette Model 3 d’accès, dont le prix de base a grimpé cette année à 53 490 €. Un prix sur lequel le constructeur allemand devrait s’aligner, alors que la 40 commence à 59 950 €.

À noter que côté recharge, la puissance de charge maximale en courant continu diminue un peu, passant de 205 à 180 kW. BMW promet une recharge de 10 à 80 % en 32 minutes.