Aux mains du groupe chinois Wanxiang depuis 2014, le constructeur Karma (ex-Fisker) lance ses ambitions via trois modèles au salon automobile de Shanghai, dont un concept de coupé 100% électrique.

Depuis que la Karma a échappé des mains de son fondateur Fisker en 2014, il faut suivre la société Karma Automotive. Relancée en 2017 au compte-gouttes, la berline renommée Revero s’axcompagne d’une petite gamme au Salon de Shanghai 2019.

La Revero GT, premier restylage depuis… 2009

En revenant plus de 10 ans en arrière, vous vous rappellerez l’originale Fisker Karma. Et oui, depuis, rien n’a changé esthétiquement. Un oubli que répare légèrement la Revero GT, en remplaçant les moustaches par un pare-chocs noir, et en arrondissant les feux arrière. L’habitacle est quasi inchangé, mise à part l’ajout de nouveaux matériaux et intégration de compteurs numériques.

La technologie hybride série, ou électrique à prolongateur, est reconduite. Assurant 130 km en électrique, elle peut augmenter son autonomie à 580 km via un générateur essence 3 cylindres d’origine BMW. La puissance est augmentée à 550 chevaux (vs 403), et le couple à 745 Nm, pour un 0-100 km/h en 4,5 secondes. La sortie est prévue en Amérique du Nord pour fin 2019, en Europe en 2020, puis en Chine en 2021.

Vue avant de la Karma Revero GT

Un coupé signé Pininfarina

Bien qu’Henrik Fisker ne soit plus aux commandes, le coupé imaginé dès 2009 (Karma S) reprend vie. C’est par l’association avec Pininfarina que la GT nait, avec un faciès typé Lamborghini, un profil façon Aston DB11, mais une poupe bien Karma.

Sous cette nouvelle robe, la marque précise que la motorisation est identique à la Revero GT. Aucune précision de production, mais la marque accueille des prises d’intérêts sur son site.

Un concept-car électrique Karma SC1 Vision

Si l’hybride est l’ADN de la Karma, l’avenir est au 100% électrique, que préfigure le show-car SC1 Vision. Ce roadster biplace aux lignes simples, mais quelque peu impersonnelles, héberge une connexion 5G.

Karma fait un triplé électrique au Salon de Shanghai 2019
4.6 (92.31%) 13 votes