Catégories : Voiture électrique

Guide d’achat : 5 voitures électriques pour la ville

Cette sélection, qui forme une petite liste non exhaustive, montre que la diversité s’installe sur le marché des véhicules électriques. Ces 5 citadines (Citroën C-Zero, Seat e-Mii, Mini Cooper SE, Renault Zoé, Peugeot e-208), très différentes, semblent pensées chacune pour remplir des missions différentes… qu’elles savent dépasser.

Cette sélection, qui forme une petite liste non exhaustive, montre que la diversité s’installe sur le marché des véhicules électriques. Ces 5 citadines (Citroën C-Zero, Seat e-Mii, Mini Cooper SE, Renault Zoé, Peugeot e-208), très différentes, semblent pensées chacune pour remplir des missions différentes… qu’elles savent dépasser.

La Citroën C-Zero pour un usage utilitaire

Citroën C-Zero, Peugeot iOn, ou Mitsubishi i-MiEV, ce trio de citadines semblables à 5 portes s’apprête à fêter ses 10 ans de production.

Très bien équipées à l’époque (climatisation, rétroviseurs rabattables, prise USB, Bluetooth, boutons d’appel d’urgence de l’assistance et des secours avec géolocalisation, recharge rapide CHAdeMO, etc.), elles sont désormais dépassées par la concurrence. Notamment à cause d’une autonomie un peu chiche de 120 kilomètres réels, et d’une gestion énergivore du chauffage et de la climatisation.

Mais avec une largeur de 1,48 m (soit 25 cm de moins que la Renault Zoé ), elles conservent l’avantage pour se faufiler dans les rues et se garer là ou d’autres véhicules ne le peuvent pas ou difficilement. Une suspension ferme, une direction directe et l’entraînement par les roues arrière lui valent un comportement de kart dont la conduite n’a rien d’ennuyeux.

La Citroën C-Zero équipe de plus en plus les entreprises de services à la personne, et des particuliers s’y tournent volontiers. Ce n’est pas un hasard !

Proposée à la location à partir de 89 euros par mois selon une offre en cours sous condition de prime à la conversion, batterie comprise, elle permet de rouler avec une voiture électrique sérieuse sans se ruiner, et de profiter d’un volume de charge généreux de 860 litres une fois la banquette arrière rabattue. Ce qui en fait une voiture idéale pour les artisans qui doivent intervenir régulièrement dans les grandes villes.

Prix neuf : A partir de 26.900 euros, bonus gouvernemental non déduit. Son ancienneté permet cependant de la trouver sur le Web avec une réduction supérieure à 20%. Une tendance qui pourrait se normaliser avec l’arrivée de modèles moins chers et/ou mieux dotés.

En savoir plus : Citroën C-Zero en détails

La Seat e-Mii pour bien vivre la ville

Comme la Citroën C-Zero, la Seat e-Mii fait partie d’un trio qui compte également la nouvelle Volkswagen e-Up! et la Skoda Citigo e iV. Bien qu’un peu plus large de 15 centimètres, cette citadine électrique dont la production va démarrer prochainement joue dans la même cour que les petites PSA.

On pourrait presque y voir leur relève, mais avec des équipements plus modernes dont on ne connaît pas encore la liste, et surtout une autonomie quasi doublée. Et ce, en raison d’une batterie d’une capacité énergétique de 36,8 kWh, plus en adéquation avec les attentes des automobilistes.

Le pack est rechargeable jusqu’à une puissance de 40 kW via un connecteur Combo CCS, ou avec le chargeur embarqué AC 7,2 kW.

Sur la Seat e-Mii, le volume de chargement, une fois la banquette rabattue, passe de 250 à 923 litres. Ce qui, à nouveau, permet à cette citadine électrique promise début 2020 de remplir des rôles très différents, et surtout d’aider ses propriétaires à bien vivre la ville.

Seconde voiture d’un ménage ou véhicule de fonction pour visiter les clients : les automobilistes pourront se laisser séduire par cet engin qui apparaît déjà comme convaincant pour un prix qui sera serré.

S’il n’a pas été communiqué, l’on sait déjà que la nouvelle Volkswagen e-Up! – sa jumelle -, peut être réservée en Allemagne pour moins de 20.000 euros une fois les aides déduites.

En savoir plus : Fiche technique Seat e-Mii

La Mini Cooper SE pour s’afficher écolo

A l’opposé des Citroën C-Zero et Seat e-Mii que l’on pourrait qualifier de « voitures raison », la Mini Cooper SE est une « voiture passion » qui sera d’abord achetée parce qu’elle plaît plutôt que pour ses véritables caractéristiques techniques, ses dimensions extérieures ou son rapport prix/performance.

Mise en production dans quelques semaines, cette citadine électrique, avec ses 175 cm, est un poil plus large que la Renault ZOE, mais ne disposera que d’une autonomie d’environ 250 kilomètres. Un peu juste pour s’évader régulièrement loin de chez soi.

Mais ce VE du groupe BMW, qui reprend des éléments du groupe motopropulseur de la i3, dispose de la recharge rapide 50 kW (insuffisant aujourd’hui pour s’imposer face à la concurrence) et embarque un chargeur AC 11 kW.

Clairement, la Mini Cooper SE cherche à séduire par sa présentation extérieure flashy et ses douces rondeurs que l’on retrouve au tableau de bord, soulignées de touches chromées. Tout cela respire le charme anglais jusqu’aux feux arrière qui s’animent en reproduisant l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni.

La client cible de la Mini électrique aime les belles voitures et veux continuer à se faire plaisir avec un modèle plus respectueux de l’environnement que sa précédente acquisition. L’engin perpétue en quelque sorte un rôle statutaire qui tend pourtant à s’effacer. Il est comme une carte de visite mettant en avant une image renouvelée de son propriétaire qui se veut plus ouvert au monde extérieur.

Le goût de la différence a un prix : A partir de 32.900 euros, bonus à déduire.

En savoir plus : fiche technique Mini Cooper SE électrique

La Renault ZOE pour la polyvalence

Est-il besoin de présenter la Renault ZOE, ce best-seller français de la mobilité électrique ? Pas la plus belle des voitures électriques ni la mieux équipée, elle a été là au bon moment, très soutenue par quelques piliers du réseau qui ont fini par la rendre évidente aux yeux de nombre de professionnels et de particuliers.

Alors que les discussions étaient tendues sur un standard de recharge européen, les bornes 22 kW AC se sont développées en France, rendant la citadine du Losange la plus apte à l’exploiter. Au point que certains de ses propriétaires ne la rechargent quasiment jamais chez eux, profitant des moindres déplacements pour la brancher sur un parking de supermarché, de centre commercial ou pourvu en bornes par un syndicat de l’énergie.

Dans le groupe des citadines, c’est chez elle qu’il faut chercher la sécurité de la recharge !

La Renault ZOE a donc amplement mérité le qualificatif de « polyvalente », qui lui va d’autant plus qu’elle s’apprête à recevoir une batterie d’une capacité augmentée. Portée à 52 kWh, elle confère désormais à l’engin une autonomie qui frise les 400 kilomètres.

La ZOE balaye donc une bonne partie de ses concurrentes à ce sujet, et en tout cas les 3 précédentes voitures électriques que nous venons de présenter succinctement.

La location imposée de la batterie : c’est du passé ! Contre un ticket de 8.100 euros, elle peut désormais être acquise avec le véhicule. D’où une grille tarifaire qui débute à 32.000 euros, hors bonus gouvernemental. Ce qui la place au même niveau de prix que la Mini Cooper SE, mais aussi d’un modèle qui devrait lui faire pas mal d’ombre en 2020 : la Peugeot e-208.

En savoir plus : la Renault ZOE en détails

La Peugeot e-208 pour la discrétion

Il y a forcément quelque chose de contradictoire à attendre une voiture électrique si convaincante de la part d’une entreprise dont le dirigeant – Carlos Tavares -, appuie des 2 pieds sur le frein de l’électromobilité à batterie !

Et pourtant il va falloir compter avec cette nouvelle venue qui apparaît comme particulièrement aboutie à l’extérieur comme à l’intérieur.

Tout prochainement commercialisée, la Peugeot e-208 va rencontrer un très large public qui l’attend déjà impatiemment. A commencer par les déçus du réseau Renault et les habituels clients de PSA. Enfin une citadine électrique à la hauteur du Lion !

Pour un prix qui démarre à 32.100 euros, calé sur celui de la Zoé, la e-208 propose de série la recharge rapide 100 kW, alors qu’il faudra débourser 1.000 chez Renault pour obtenir le connecteur Combo CCS proposé en option uniquement.

Avec 340 kilomètres annoncés pour son autonomie, elle se placerait en retrait par rapport à la Zoé !? Des chiffres qui demandent cependant à être validés lors d’essais comparatifs !

La 208 électrique est une voiture d’opposition. Quand Renault mise sur un modèle branché bien visible et distinct de la gamme thermique, PSA présente sa citadine comme une simple version d’un modèle qui existe en essence ou diesel. Quand Mini cherche à faire porter les regards sur sa Cooper SE, Peugeot rend discrète sa e-208.

Cette curieuse recette portera pourtant ses fruits. Car beaucoup d’automobilistes d’aujourd’hui aiment trouver la discrétion dans un véhicule fiable, sécurisant et bien équipé à l’intérieur.

En savoir plus : la Peugeot e-208 en détails

3.8
34
Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Lire les commentaires

  • rien sur la e-corsa (sœur jumelle de la e-208) alors que triplette (c-zero, ion et i miev) et (seat e-Mii, e-up et citigo)

  • "Pas la plus belle des voitures électriques ni la mieux équipée"
    "très soutenue par quelques piliers du réseau"
    " les déçus du réseau Renault"
    M. Schwoerer n'aime décidément pas Renault et le fait savoir à chacun de ses articles...
    Par contre il aime beaucoup Peugeot :
    " la Peugeot e-208 va rencontrer un très large public qui l’attend déjà impatiemment"
    "Cette curieuse recette portera pourtant ses fruits."
    Comment peut-on être autant affirmatif sur une voiture que personne n'a essayé, et dont on ne sait rien des performances réelles ?
    Je sais bien que mon message sera censuré, mais Automobile Propre devrait un peu mieux choisir des intervenants un peu plus neutres, car certaines affirmations sont à la limite de la diffamation.

    • @Totor

      - "Très soutenue par quelques piliers de réseau", cette phrase, pour moi, est au contraire très positive pour Renault, car c'est ce qui a manqué à bien d'autres marques au départ.

      Et vous avez soigneusement écarté tous ce que j'ai dit de positif sur la Zoé :
      - "best-seller français de la mobilité électrique",
      - "dans le groupe des citadines, c’est chez elle qu’il faut chercher la sécurité de la recharge",
      - "La Renault Zoé a donc amplement mérité le qualificatif de 'polyvalente' qui lui va d’autant plus qu’elle s’apprête à recevoir une batterie d’une capacité augmentée",
      - "La Zoé balaye donc une bonne partie de ses concurrentes à ce sujet".

      En ce qui concerne la Peugeot e-208, les affirmations viennent d'un simple constat : Tous les articles AP qui parlent de cette voiture atteignent des nombres de consultation très élevés, bien plus que la normale. On sent une véritable attente. En outre, les revendeurs multimarques (CMJ, Mobilité Moderne, par exemple) qui la proposent déjà nous témoignent d'un très grand intérêt pour ce modèle. A lui tout seul, il concentre plus d'appels téléphoniques et de demandes que tous les autres modèles de VE qu'ils proposent. Ce sont des infos que vous n'avez sans doute pas, mais dont nous disposons.

      Nos lecteurs souhaitent aussi que les rédacteurs s'impliquent dans leurs articles, et pas que nous nous contentions toujours de reprendre les infos des dossiers de presse.

      • "Cette curieuse recette portera ses fruits" , je suis surpris par cette affirmation ! D'autre part; "fiable" et "sécurisant" en est-on sûr pour une VE qui n'est pas encore commercialisé ? Selon moi, la fiabilité ne se mesure pas à court terme et encore moins sur un véhicule non encore commercialisé ! Je donne donc raison à "Totor" sur le fond.

  • Attention, le prix de la Mini est bien à partir de 32 900€ mais c'est la finition Business UNIQUEMENT réservée aux entreprises.
    Pour les particuliers, c'est 38 000€. Avec 2 ou 3 bricoles en plus, on arrive vite aux 40 000€ pour une batterie de 32 Kwh.
    Cela me laisse dubitatif. Elle a beau avoir une bonne bouille, ça fait cher pour ce que c'est !!
    Deux fois plus cher qu'une Citigo qui a 36Kwh...
    Le bobos parisien qui vont décider d'aller faire un tour à Deauville le dimanche vont avoir des surprises pour y arriver :-)=) et encore plus pour revenir !!

  • si les triplettes UP/Bla/bla sont affiché a 19.900 et qu'on a droit a 6k€ d'aide en plus.. ca va etre un carton !

    • Le bonus de 6000 € est plafonnée à 27% du prix d'achat, donc ce sera 5400 € ici.
      C'est sur que 14 600 € pour 260 km d'autonomie, ça va être un carton.

        • Si c'est avec batterie, belle négo & bonus & conversion & aides régionales.

          Si c'est sans batterie, il va falloir ajouter 10 000 euros tous les 7 à 10 ans d'utilisation selon le kilométrage, ça fait moins envie tout de suite.

          • ben c'est forcément sans batterie ! n'empêche que je préfère cela, car au moins le "paiement" de la batterie est étalé sur plusieurs années, tout en étant la propriété de Renault en cas de problème.
            N'oublie pas que renault propose maintenant aux locataires de racheter la batterie (en fonction de sa vétusté).

            Perso, j'apprécie ce système, car un VE qui parcourt plus de 10000km par an coûte moins qu'un diesel. Les anciennes Zoé avaient cette équation difficile à tenir, puisque autonomie faible, mais avec les nouvelles batteries, rouler plus est plus facile au quotidien.

          • Si on roule peu, la locbat est intéressante, mais avec 119€/mois dans mon cas, il vaut mieux acheter la batterie. A noter que la garantie n'est pas identique pour les deux systèmes: elle intervient lorsque la batterie est juste en-dessous de 70% pour la locbat, et seulement 65% à l'achat des accus (sauf si cela a changé dernièrement), alors que chez les autres constructeurs, c'est 70%.

          • C’est psychologique, comme les téléphones à 0€ avec forfait à 100€.
            Les gens s’offusquent du prix des smartphones et préfèrent payer le double étalé sur 2 ans.

          • Vous oublié la restriction de kilométrage de la location de batterie. Mon Kona 64kw garantie 200000kms 8 ans reviens finalement vite moins cher que votre Zoé. Kona acheté 31000€

      • C'est un trés bon calcul de la part de VAG, cela incitera les client à prendre des options afin de profiter du max de bonus (22 500€) et du coup ils évitent trop de négociation et comme ils ont plus de marge sur les options, tout le monde est content.

  • Bonjour, je roule en i3 mais ce genre de phrase journalistique est caricaturale :
    d’une entreprise dont le dirigeant – Carlos Tavares -, appuie des 2 pieds sur le frein de l’électromobilité à batterie !
    Il a seulement émis des doutes sur certains aspects des VE et c'est encore permis.
    Rappeler qu'un VE émet énormément de CO2 indirect et qu'il est bête de lui attribuer zéro émissions n'est pas freiner des deux pieds.

  • Pas besoin d'exprimer votre dédain à ce point (et je passe sur les fautes d'orthographe):
    " La client cible de la Mini électrique aime les belles voitures et veux continuer à se faire plaisir avec un modèle plus respectueux de l’environnement que sa précédente acquisition. L’engin perpétue en quelque sorte un rôle statutaire qui tend pourtant à s’effacer. Il est comme une carte de visite mettant en avant une image renouvelée de son propriétaire qui se veut plus ouvert au monde extérieur."

    • @Papagaiou
      Ne vous méprenez pas sur mes propos concernant la Mini, aucun dédain sur ce modèle de ma part : des 5 que j'ai cités, c'est elle que je choisirais aujourd'hui, ou éventuellement la Peugeot e-208.

    • dedain : Fait de mépriser une personne ou un groupe de personnes, par son expression, ses propos ou son attitude.

      il faudrait connaitre le sens des mots avant de les utiliser...

      • C'est exactement ce qu'à fait AP dans cet article (et moi dans mes com) montrer du "dédain".

        Décidément Les fanboys Tesla n'ont pas inventé l'eau tiède, c'est officiel
        PS : là aussi c'est du "dédain", je le signale au cas où ce ne soit pas bien clair dans ta tête.

        • "Décidément Les fanboys Tesla n’ont pas inventé l’eau tiède, c’est officiel"..
          Et toi, tu viens de faire quoi, là? (Et je ne suis pas fan de Tesla, ni d'aucune marque, d'ailleurs).

      • oups vote -8 en moins de 5 minutes, la remarque ne plait pas, c 'est pourtant exactement la voiture faite sur mesure pile poil pour les cagoles.

          • oui pardon, je fais preuve de dédain avec chess... mais en même temps avec ce que je lis?!

        • c'est surtout un véhicule qui aura une carrière discrète, car cagole riche ou pas cagole riche, le client potentiel n'a qu'un mot en bouche : autonomie (de surcroit à ce prix…)

          Au passage j'ai le même avis pour la Taycan , trop peu performante en autonomie au regard de son prix scandaleux… (Une Taycan fera un peu mieux qu'une Zoé) Même Bentley a avoué qu'ils n'étaient pas au point pour sortir un vrai véhicule électrique de luxe, càd avec une prestation d'autonomie décente par rapport au prix.
          Un véhicule dit de luxe, ça n'est pas que des beaux boutons...c'est toujours une performance supérieure.

          Vu que qu'il n'y a QUE Tesla qui soit capable d'avoir étendu un réseau rapide et dense (et fiable…), c'est bien aujourd'hui encore l'autonomie du véhicule sur longs trajets qui compte, avant la vitesse de charge.

          • non mais n'importe quoi... relis ton article, c'est TESLA qui compte parmi les plus fiables

            tu sais pas lire l'anglais hihi

          • Ah oui ils viennent juste de rediriger l'enquête 2018 (où Tesla était 32/32) vers 2019 (ou Tesla est 4/32).

            Rassurez-vous c'est temporaire, 2017 (où Tesla était 30/32) est encore disponible :
            https://www.whatcar.com/news/2017-what-car-reliability-survey/n16170

            Les statistiques portent sur des petits nombres s'agissant des Tesla de 5 ans (TMS) donc seul l'avenir dira si 2019 est un accident de parcours (par rapport à 2017 et 2018) ou un vrai redressement ?

            J'ai hate de voir apparaître la TMX dans le classement, il semblerait qu'elle est en train d'exploser tous les records de pannes jamais enregistrés.

          • Ben non, il est bien indiqué "Reliability by brand for cars up to five years old" , donc fiabilité par marque des voitures JUSQU'A 5 ANS. Pas âgées de 5 ans uniquement. Donc davantage de modèles, pas des petits nombres. La model 3 a sans doute bien fait changer les stats, et les soucis des Model S et surtout X sont apparemment résolus.

          • Pas de conclusion hâtive sur la Model 3, il n'y a qu'aux USA qu'il y a du recul et ...

            "Consumer Reports has placed the Tesla Model 3 into that fun-to-drive, terribly unreliable category where brands like Alfa Romeo, Land Rover and Maserati also live".

            https://techcrunch.com/2019/02/21/tesla-model-3-loses-consumer-reports-recommendation-over-reliability-problems/

            "TERRIBLY UNRELIABLE CATEGORY" ce n'est pas glorieux pour un VE censé être plus fiable que les VT.

          • Hey chess, il a raison cinquecento, au niveau de la fiabilité et sur l'article que tu pointes, Tesla pointe à l'honorable 4e place sur 31 constructeurs.
            Qu'est-ce qui t'arrive ? Reprends-toi !

          • mais c'est pas possible (je vais brûler un cierge pour ton salut)

            ton article mentionne que Tesla est justement une des marques les plus fiables qui existent ! près de 97% de fiabilité...
            tu ne sais donc pas lire l'anglais?
            Sur un point je m'accord avec toi, le ridicule ne tue pas, bisous !

    • Au hasard... parce que c'est un prototype ?
      Ou parce que Honda garde son prix secret, bien fait pour eux.

Partager
Publié par
Philippe SCHWOERER

Articles récents

Mazda MX-30 électrique : Un SUV aux choix étonnants

La première voiture particulière électrique produite en masse par Mazda vient d’être révélée aujourd’hui au Tokyo Motor Show par Akira…

23 octobre 2019 13:36

Honda Jazz e:HEV hybride 2020 : informations et photos officielles

La citadine japonaise revient en force pour sa quatrième génération avec une unique motorisation hybride « e:HEV », dont le…

23 octobre 2019 07:44

Nissan Ariya : le crossover électrique se révèle à Tokyo

Rapprochant un peu plus Nissan de son futur SUV électrique, le concept Ariya a été officiellement révélé au salon de…

23 octobre 2019 04:14

Les Renault Kangoo et Master passent à l’hydrogène

Symbio développe depuis quelques années un groupe motopropulseur électrique à prolongateur d’autonomie hydrogène. En partenariat avec Renault et Nissan, cette…

22 octobre 2019 13:15

300 à 600 km d’autonomie pour les futures voitures électriques Toyota

A l’approche du Tokyo Motor Show 2019 qui ouvrira ses portes dans 3 jours (24 octobre), jusqu’au 4 novembre prochain,…

21 octobre 2019 16:03

Comparatif : 4 SUV hybrides à moins de 30.000 euros

Quel SUV hybride acheter pour moins de 30.000 euros ? Pour vous aider à y voir plus clair et à…

21 octobre 2019 10:43

Ce site utilise les cookies.