Ford Mustang Mach-E

Afin de parvenir à vendre annuellement 600 000 véhicules électriques à partir de 2026 en Europe, Ford annonce le lancement de 3 voitures particulières et de 4 utilitaires électriques.

3 voitures particulières…

Avec l’ambition de ne plus proposer que des modèles électriques à horizon 2035, Ford complète sa gamme branchée déjà composée de 3 modèles : Mustang Mach-E, Mach-E GT et E-Transit. Les automobilistes bénéficieront de 3 modèles supplémentaires d’ici à 2 ans.

Le best-seller Puma, par exemple, sera décliné avec un groupe motopropulseur à batterie de traction. Il devrait sortir de l’usine roumaine de Craiova. Il faudra cependant attendre 2024 au mieux pour pouvoir en prendre le volant.

L’unité de fabrication allemande de Cologne sera chargée de lancer sur les routes les deux autres modèles. Le premier arrivera dès 2023. Il s’agira d’un crossover compact à 5 places dont le nom devrait être tout prochainement communiqué. Le constructeur compte sur lui pour dynamiser sa gamme de SUV en Europe. L’engin devrait offrir une autonomie de l’ordre de 500 km. Il sera suivi par un autre crossover qui afficherait un tempérament plus sportif.

… + 4 utilitaires

Ford entretient le nom de Transit depuis 1961, après l’avoir appliqué pour la première fois à la suite d’un rajeunissement de l’utilitaire FK 1000. Cette dénomination désigne désormais une famille qui va recevoir progressivement 4 nouveaux modèles branchés.

En 2023, c’est le fourgon 1 tonne et sa déclinaison en monospace Tourneo Custom qui sortiront de Craiova. L’usine roumaine s’attaquera l’année suivante aux versions compactes Transit Courier et ludospace Tourneo Courier. En lui réservant la construction de 5 nouveaux modèles électriques, Ford attribue un rôle stratégique à ce site en matière d’électromobilité. Le constructeur annonce que l’augmentation de ses capacités de production pour les modèles électriques passera par le transfert des opérations industrielles de Ford Craiova à la coentreprise Ford Otosan.

Vers le tout électrique en 2035

En partant de 23 000 ventes de véhicules électriques en Europe l’année dernière, pour parvenir au 100 % électrique en 2035, Ford a tracé une feuille de route qui compte 2 étapes intermédiaires. Alors que la première prévoit 600 000 engins branchés produits annuellement en 2026, la seconde vise le million pour 2030.

Le communiqué de presse émis en date du 14 mars 2022 est parfois un peu contradictoire. Notamment au niveau des chiffres, puisqu’il est indiqué à un autre endroit que le nombre de VE produit annuellement en 2026 serait de 2 millions d’unités. Deux interprétations possibles : les 2 millions d’unités seraient pour le monde entier, ou ces 2 millions seraient le nombre total de véhicules électriques lancés sur les routes en 2026 depuis le début de la commercialisation de ces véhicules. Nous retenons la deuxième hypothèse. Elle matcherait en ordre de grandeur avec les 1,2 million de véhicules électriques qui sortiraient de l’usine de Cologne dans les 6 prochaines années.

2 usines de batteries

Afin de tenir ses objectifs, Ford a prévu de mobiliser 2 milliards de dollars pour Cologne, soit environ 1,83 milliard d’euros. Une enveloppe qui comprend la création d’un site de production de batteries en Allemagne, prévu pour être opérationnel dès 2024.

Le constructeur annonce en complément la signature d’un protocole d’accord non contraignant pour la fondation d’une nouvelle coentreprise. Avec le fournisseur coréen de cellules lithium SK On et le groupe turc Koç Holding, Ford compte ouvrir l’une des plus importantes usines de fabrication de batteries en Europe. Le site serait localisé à proximité d’Ankara.

Il réaliserait des cellules lithium-ion NMC à forte teneur en nickel destinées aux véhicules électriques de la marque, et plus particulièrement aux utilitaires. L’activité débuterait d’ici 5 ans, avec une capacité annuelle visée de 30 à 45 GWh. Le gouvernement turc devrait participer au financement de cette structure contribuant à réduire les émissions carbonées de la fabrication des batteries, et donc, au final, des véhicules électriques badgés de l’ovale bleu.

Centre d'électrification de Ford à Cologne

Ford Model e

Cette nouvelle annonce du constructeur fait suite à la création de la nouvelle division Ford Model e destinée à concevoir, produire et commercialiser les véhicules électriques. Pour le cas particulier des utilitaires branchés, elle va s’associer à Ford Pro.

« La division Model e va nous permettre d’être aussi agile qu’une startup pour proposer des véhicules et des services innovants, mais conçus selon les normes de qualité et de sécurité reconnues de Ford », a réaffirmé le PDG Jim Farley.

La progression du groupe sur le chemin de l’électromobilité est rendue nécessaire par son engagement à atteindre la mobilité carbone, non seulement sur sa gamme de véhicules, mais aussi pour ses activités industrielles, logistiques et commerciales en Europe.

Découvrez la nouvelle gamme d’utilitaires électriques Citroën

En partenariat avec Citroën, Automobile-Propre poursuit sa campagne de tests lecteurs. Après les voitures particulières avec la Citroën ë-C4 et la Nouvelle Citroën C5 X Hybride Rechargeable, nous vous invitons à prendre le volant de l’un des utilitaires 100 % électriques de la marque aux chevrons.

⚡️ Participer à l'essai lecteur Citroën ⚡️ ⚡️ Participer à l'essai ⚡️